AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
N'oubliez pas de voter tous les deux heures → tops-sites

Partagez | 
 

 janeiro + béatris

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

■ messages : 93 ■ monnaie : 504
■ pseudo : melomania as sarah
■ célébrité : dianna agron

MessageSujet: janeiro + béatris    Mar 20 Mai - 16:41



i loved you once

Ce matin c’était difficile, très difficile. Elle avait fait la fête toute la nuit et n’était rentrée qu’à quatre heures du matin. Donc autant vous dire, devoir se lever trois heures plus tard c’était la torture mais elle était obligée. Béatris était impliquée à la vie de sa ville. Elle travaillait au sein de la mairie pour organiser les évènements et étant donné qu’il y en avait chaque mois, elle se devait d’être impliquée souvent. Cela faisait deux semaines qu’elle était revenue vivre à Hillston. L’Australie avait été plus que bénéfique pour elle mais elle devait finir ses études à Hillston pour obtenir son diplôme. Enfin soit, avant de se rendre à un rendez-vous, elle avait décidé de passer au café de son quartier afin de se doper comme il se doit. C’est ainsi que l’impensable arriva. Il ne l’avait pas encore vu. Faisant la queue en attendant son tour, il avait porté toute son attention à sa conversation téléphonique. Beaucoup de choses étaient en train de se passer dans la tête de Béatris. Elle ne pouvait pas y échapper, elle allait devoir faire face à Janeiro. Elle ne l’avait pas vu depuis leur rupture et elle avait eu beaucoup de mal à digérer ça. Il y a quelques jours elle avait d’ailleurs eu vent d’une rumeur qui l’avait rendu crispé. Janeiro, marié. Lui qui avait fui les responsabilités que voulait Béatris, elle ne pouvait pas croire qu’il s’était engagé à quelqu’un d’autre mais pour le moment elle essayait de penser à une façon de partir sans se faire voir. Elle décida de mettre ses lunettes de soleil et de filer vite en dehors de la boutique mais il fallait être naïf pour penser que c’était suffisant. Béa ? La jeune blonde lui fit face et retira ses lunettes qu’elle posa au-dessus de sa tête. Oui, il était toujours aussi beau, aussi sexy. C’est moi. Dit-elle en souriant. Un sourire plutôt gênée, sans vraiment savoir pourquoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

■ messages : 135 ■ monnaie : 293
■ pseudo : mélimélo, mélissa.
■ célébrité : tyler hot hoechlin.

MessageSujet: Re: janeiro + béatris    Mer 21 Mai - 12:12



I LOVED YOU ONCE

J'ai envie de la tuer. Je ne sais pas ce qui me retient. Je pourrais très bien la pousser dans les escaliers et masqué ça comme un accident mais, étant très mauvais comédien je serais encore capable de sauter de joie en apprenant qu'elle est morte où en la voyant morte. Pourquoi je continue de jouer à ce petit jeux là. Je pourrais tout laisser tomber, retirer cette maudite bague mais, cela impliquerait alors que je dois retourner au pays, abandonner la petite vie que je me suis construit ici. Je dois tenir le coup, sourire même si je n'en ai pas envie, l'embrasser même si c'est un supplice.. Enfin quoi que, si j'évite de penser qu'il s'agit de Cassie, ça ne reste qu'un baiser comme un autre. Je soupire longuement, regardant la longue file devant moi. Ce matin j'ai été courir, j'ai été voir mon meilleur ami, je suis rentré prendre une douche et en la voyant dans le salon, j'ai préféré sortir pour prendre un café, loin.. très loin de chez moi, où chez elle, enfin bref quelque part. Je ne pensais pourtant pas que sortir pour éviter ma femme, me ferait voir celle que j'ai refusé de demander en mariage. Qu'est-ce qu'elle fous là ? Elle n'était pas partit je ne sais où ? Enfin elle avait quitter la ville ça j'en suis certain et c'était seulement quelques jours après notre rupture. Oui j'ai été un salaud de lui dire tout ce que je lui ai dit. C'était mon premier amour, la première fille dont je suis tombé amoureux et jusqu'à maintenant la dernière. Béatris est bien la seule à avoir entendu un "je t'aime" sortir de ma bouche et pour le sortir c'est compliqué. « Béa ? » C'est bizarre comme moment. Quand je pense que je suis en face de la fille que j'ai refusée d'épouser et que maintenant j'ai la bague au doigt d'une fille que je n'aime même pas.. Enfin venant de moi ça reste très logique. Elle a l'air de vouloir m'éviter mais, trop tard. C'est dangereux de jouer avec le feu, de jouer avec les sentiments mais, au fond de moi je suis heureux de voir qu'elle va bien, qu'elle a l'air d'aller bien en tout cas. Après son départ j'ai longtemps regretté ma décision, je me suis trouvé con parce que j'étais heureux avec elle.. « C'est moi. » D'accord.. Enfin je ne vais pas lui demander d'être heureuse de revoir ma gueule après tout. « Ça fais.. longtemps. » Un an maintenant, au moins, quelque chose dans les environs mais, longtemps quand même. Elle n'a pas changée physiquement, niveau du caractère ça reste à voir. « Je ne savais pas que tu étais de retour en ville. C'est récent où bien ? C'est moi qui doit sortir plus souvent de chez moi. » L'humour, voilà ma seule arme pour essayer de ne pas paraître perturbé par ses retrouvailles. « Je peux t'inviter à prendre un café ? »

_________________

"trying not to love you." « J'suis pas une belle personne, j'suis une sale bête. Une bouteille de gaz dans une cheminée. Comment est-ce que tu peux penser qu'tu tiens à moi, si moi même j'y tiens pas ? Pourquoi tu dis qu'tu m'aimes alors que moi-même j'me déteste ? Pourquoi t'es là ? Pourquoi tu restes ? » ▬

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

■ messages : 93 ■ monnaie : 504
■ pseudo : melomania as sarah
■ célébrité : dianna agron

MessageSujet: Re: janeiro + béatris    Dim 25 Mai - 5:43



i loved you once


Béa n’était franchement pas très à l’aise. Elle essayait cependant de le cacher. L’Australie avait été si bénéfique. Elle avait réussi à tourner la page. A oublier le désastre de leur relation. Elle l’avait aimé, ah ça oui, elle l’avait aimé terriblement. C’était surtout pour ça que leur rupture avait été une véritable déchirure pour elle. Elle s’était toujours dit que s’il n’avait pas voulu aller plus loin avec elle c’était parce qu’il ne l’aimait pas autant qu’elle l’aimait. Elle s’imaginait finir sa vie avec lui. Mais non, malheureusement ça ne se passerait pas comme cela. En quelques mois, elle s’était créée une nouvelle vie. Acceptant que Janeiro ne faisait plus partit de sa vie. Je ne savais pas que tu étais de retour en ville. C'est récent où bien ? C'est moi qui doit sortir plus souvent de chez moi. Béatris lui sourit légèrement. Au fond d’elle, en revenant à Hillston elle aurait préféré  qu’il déménage parce qu’elle savait que le revoir lui ferait quelque chose et en effet. Janeiro avait toujours une certaine emprise sur elle. Je suis revenue il y a deux semaines. J’ai terminé mon stage et je me suis dit qu’il était temps de rentrer chez moi. Elle ne regrettait pas, cependant. Hillston lui avait vraiment manqué. Malgré la beauté de ce continent, Hillston restait Hillston. Je peux t'inviter à prendre un café ? Elle tenait son café en main, elle sourit alors en le lui montrant. Mais oui, ok, je veux bien. Tu dois avoir des choses à me raconter. Béatris s’installa sur une table en attendant que Janeiro paye son café. J’aurais dû dire non, j’aurais dû partir. Je suis vraiment trop bête. Voilà les phrases qui trottaient dans sa tête. Elle se trouvait faible mais c’était trop tard, elle allait passer un petit moment avec son ex petit ami. Ce dernier venait maintenant s’asseoir en face de la jeune femme. Alors qu’il avait sa main gauche autour de son gobelet, Béatris ne put s’empêcher d’observer la bague qu’il avait. Les rumeurs qu’elle avait entendues plus tôt s’avéraient-elles vrai ? Béatris sentait une légère amertume monter en elle. Alors c’est vrai ? Elle approcha sa main sur celle de Janeiro en montrant l’alliance de son doigt. Tu es marié ? Elle restait, pour le moment, calme. Mais si le jeune homme lui disait oui elle ne savait pas vraiment comment elle allait réagir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

■ messages : 135 ■ monnaie : 293
■ pseudo : mélimélo, mélissa.
■ célébrité : tyler hot hoechlin.

MessageSujet: Re: janeiro + béatris    Mar 27 Mai - 19:09



I LOVED YOU ONCE

C'est étrange, bizarre, pas normal comme sensation. J'ai toujours été sur de moi, trop même, bien trop fière pour laisser paraitre quoi que ce soit, mes sentiments, mes craintes.. Sauf que là je ne contrôle rien. Je suis complètement perturbé de la revoir après cette longue année sans nouvelles. Intérieurement je suis partagé.. D'un côté je regrette, d'un autre côté je ne regrette absolument rien. Elle aurait été malheureuse avec moi, j'aurai finispar lui briser le coeur, lui gâcher la vie et elle aurait regrettée d'avoir passé un cap de plus avec moi. En même temps.. Moi j'aurai été heureux, beaucoup plus que maintenant. Je souris donc, essayant de tenir le coup, observant son regard, ses lèvres, son sourire. Toujours aussi belle, toujours avec ce petit truc qui fait complètement craquer mais, je n'ai pas le droit.. Absolument pas le droit de craquer à nouveau, de trouver ça craquant, pas craquer du tout. Je suis revenue il y a deux semaines. « Je suis revenue il y a deux semaines. J'ai terminé mon stage et je me suis dit qu'il était temps de rentrer chez moi. » « Je suis content de voir que tu vas bien.. » Quoi ? Non mais, pourquoi je n'ai pas simplement fermé ma gueule ? Pourquoi il faut toujours que tout sort tout seul. Je tousse légèrement, gêné, clairement de lui avoir dit ça comme ça, grattant nerveusement ma nuque avant de l'inviter à prendre un café. Le fait c'est que la voir me montrer son café juste sous les yeux ça me rend légèrement con.. Ok vraiment con. « Mais oui, ok, je veux bien. Tu dois avoir des choses à me raconter. » Des choses à lui raconter ? Moins j'en raconte mieux je me sens. Je souris donc, lui tournant le dos pour aller chercher mon café bien noir. Pourquoi j'ai fait ça ? C'est quand même mon ex petite-amie, que j'ai salement quitté, comme si elle ne comptait pas pour moi alors, qu'elle comptait terriblement. Ce serait normal qu'elle ai quittée la page mais.. Bizarrement je ne suis pas certain de le prendre bien. Une bonne gorgée de mon café et me voilà assis juste face à elle, déposant le gobelet sur la table avec ma main gauche. Super mauvaise idée. « Alors c'est vrai ? » De quoi elle parle ? J'hausse légèrement les sourcils, suivant sa main du regard avant de la voir pointer ma bague du bout des doigts. Oh putain le con.. J'entrouve les lèvres, transpirant comme une pute qui vient d'entrer dans une église. « Tu es marié ? » « De quoi ? » Ouais vas-y seulement, fait la sourde oreille. A nouveau je me gratte nerveusement la nuque, soupirant doucement. Pour le coup je ne sais pas sur quel pied danser, si ça continue je vais finir par perdre mes moyens, complètement même. « Je.. C'est compliqué Béa. » Plus que compliqué. Je pourrais lui dire la vérité mais, c'est risqué et je ne peux pas courir de risque. Il suffit qu'un type de l'état soit juste à la table derrière et je suis cuit. C'est ma seule chance de rester en Amérique et bien qu'elle pourrait comprendre.. Non. « Ouais je suis marié. » D'accord, un peu sec comme ton mais, en même temps ça me stress trop comme situation. « J'ai pensé à te le dire mais.. J'estimais que ce n'était pas une très bonne idée. » Au moins d'un côté je suis honnête.

_________________

"trying not to love you." « J'suis pas une belle personne, j'suis une sale bête. Une bouteille de gaz dans une cheminée. Comment est-ce que tu peux penser qu'tu tiens à moi, si moi même j'y tiens pas ? Pourquoi tu dis qu'tu m'aimes alors que moi-même j'me déteste ? Pourquoi t'es là ? Pourquoi tu restes ? » ▬

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

■ messages : 93 ■ monnaie : 504
■ pseudo : melomania as sarah
■ célébrité : dianna agron

MessageSujet: Re: janeiro + béatris    Sam 31 Mai - 6:28



i loved you once


Il était content de voir qu’elle allait bien. Il était content. Il avait de la chance qu’elle aille bien. Ce voyage en Australie l’avait requinqué mais si elle était restée ici, ça n’aurait sûrement pas été la même chose. Le voir lui procurait toujours une sensation étrange, elle n’aimait pas beaucoup ça mais c’était certainement normal après l’histoire qu’ils avaient vécus. Ils ne pouvaient pas rien ressentir, en tout cas c’était ce que pensait Béatris. Cette dernière s’assit alors sur une table. Elle se demandait ce qu’ils allaient bien pouvoir se raconter. Avait-elle vraiment envie de lui parler d’elle ? Devait-elle lui montrer qu’elle se portait très bien sans lui ? Elle ne savait pas vraiment. Mais ce questionnement s’enfuit de sa tête lorsque son regard se posa sur cette bague. Il ne fallut pas beaucoup d’hésitations avant de lui demander s’il était marié. Ça lui paraissait tellement improbable qu’elle espérait bêtement qu’il réponde non. Je.. C'est compliqué Béa. Ca n’a pas l’air très compliqué pourtant. Béatris sentait qu’il n’était plus très à l’aise. C’était donc vrai, il était marié. Comment avait-elle pu être aussi bête. Tout ce qu’elle avait pu vivre avec lui lui paraissait faux à présent, et ça la rendait triste et énervée, très énervée. Ouais je suis marié. J'ai pensé à te le dire mais.. J'estimais que ce n'était pas une très bonne idée. Béatris eut un rire nerveux. Tu estimais que ce n’était pas une très bonne idée ?? Un petit silence s’installa puis Béatris se leva. Ce qui n’était pas une bonne idée c’était d’accepter ce café en fait ! Elle prit son sac et sortit du café, blessée.

_________________
voir un peu de bleu, échouer sa galère

béa thorne©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

■ messages : 135 ■ monnaie : 293
■ pseudo : mélimélo, mélissa.
■ célébrité : tyler hot hoechlin.

MessageSujet: Re: janeiro + béatris    Mer 4 Juin - 12:05



I LOVED YOU ONCE

Elle avait mal.. Au fond je pouvais le sentir, le voir. Elle n'était pas heureuse de me voir, moi, l'homme qui l'a salement lâché par peur d'admettre qu'au fond je pouvais être heureux avec elle. La peur de la perdre était beaucoup trop présente pour prendre le risque de jouer avec le feu. Il aurait fallu d'une seule connerie pour qu'elle m'échappe, pour qu'elle s'en aille, me laissant moi et ma gueule avec mes démons. D'accord je n'ai jamais été infidèle avec elle mais, qui sait, pourquoi pas un jour ? Jamais je n'aurais pu lui faire face avec une chose pareille. Un bébé, un mariage.. C'est beaucoup trop pour moi alors, j'ai flippé la laissant glisser entre mes doigts, laissant un autre avoir l'opportunité de profiter de ce que j'ai accepté de perdre. Pourquoi elle a vue cette bague ? Oui, un jour elle l'aurait découvert de toute façon mais, elle l'aurait peut-être découvert au moment où j'aurais pu lui dire toute la vérité, lui admettre que sans ce mariage arrangé je serais déjà au Portugal loin de tout ce que j'ai construit, loin de la dernière chose qu'il me reste de mon père, de mon travail, de tout ce qui m'attache à cette ville. C'est grâce à Cassie, à ma femme si je suis encore là et je ne peux pas le lui dire.. Je ne peux pas lui dire qu'au fond je déteste cette fille, que je n'arrive pas à la voir en peinture et que vivre avec elle est un véritable cauchemar. « Ca n’a pas l’air très compliqué pourtant. » Si elle savait pourtant.. Je perds le contrôle, je ne sais plus quoi dire, quoi faire. Elle s'énerve, elle m'en veut et au final je peux le comprendre. Je suis quasiment en train de vivre tout ce que je lui ai refusé il y a même pas un an et ce n'est pas en un an de temps qu'on change d'avis comme ça, surtout pour une décision importante. J'essaye du coup de jouer sur la carte de la protection. J'ai toujours essayé de la protéger et c'est bien pour cette raison que j'ai refusé de le lui dire. Elle n'était plus en ville alors, je n'en voyais pas l'intérêt. Pourquoi gâcher sa vie alors qu'elle avait tiré un trait sur moi ? Je n'avais pas envie d'une nouvelle fois tout détruire et pourtant c'est actuellement ce que je suis quand même en train de faire. « Tu estimais que ce n’était pas une très bonne idée ? » Ok visiblement j'aurais du lui dire moi-même et directement. « Ce qui n’était pas une bonne idée c’était d’accepter ce café en fait ! » Et merde, voilà qu'elle quitte le café. Je passe mes deux mains sur mon visage, me retenant de crier. Et maintenant ? Sans réfléchir, j'attrape ma veste et mes clés avant de la suivre à l'extérieur, poussant les personnes qui m'empêche de la ratrapper aussi facilement que je le voudrais. Ma main sur son poignet j'arrive pourtant à la retenir, la regardant dans les yeux. « Attends Béa je... » Qu'est-ce que je peux bien lui dire sans la blesser maintenant ? « Ecoute.. Je savais que ce mariage te ferais du mal et j'estime t'en avoir déjà assez fait je.. Je me suis dit que tu avais surement refait ta vie de ton côté et je ne voulais pas remettre les blessures du passés sur la table. » Je n'ai pas envie qu'elle soit malheureuse, je veux qu'elle soit capable d'avancer, d'oublier que j'ai été important pour elle. J'essaye de penser qu'elle peut être mieux sans moi mais, c'est toujours aussi difficile.


_________________

"trying not to love you." « J'suis pas une belle personne, j'suis une sale bête. Une bouteille de gaz dans une cheminée. Comment est-ce que tu peux penser qu'tu tiens à moi, si moi même j'y tiens pas ? Pourquoi tu dis qu'tu m'aimes alors que moi-même j'me déteste ? Pourquoi t'es là ? Pourquoi tu restes ? » ▬

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: janeiro + béatris    

Revenir en haut Aller en bas
 

janeiro + béatris

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» ATP RIO DE JANEIRO 2014 : infos, photos et vidéos
» Rio de Janeiro Open 2016 - ATP 500
» ATP RIO DE JANEIRO 2016
» WTA RIO DE JANEIRO 2016
» Rendez vous de les amis a Rio de Janeiro

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: HILLSTON, TEXAS :: Worth Street :: Starbucks-