AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
N'oubliez pas de voter tous les deux heures → tops-sites

Partagez | 
 

 i hate everything about you ✥ janeiro

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

■ messages : 900 ■ monnaie : 736
■ pseudo : dancing queen ✰ mariie
■ célébrité : ginger queen

MessageSujet: i hate everything about you ✥ janeiro   Mer 21 Mai - 16:44

you hate everything about me. i hate everything about you.

quelques semaines qu'il avait du emménager dans son appartement, envahissant son espace. le sien étant le plus grand des deux, il avait été la choix logique. faut dire que si elle était pris avec lui, aussi bien que se soit dans son appartement. là où elle aurait encore tout ses repères. pourtant s'était l'enfer. encore se matin, elle était là à chercher la moitié des choses. comme si soudainement par magie, il avait tous disparu. elle lui en voulait, oh ça oui, elle lui en voulait. tout était de sa faute à ses yeux. mais ce matin c'était la goutte qui débordait le vase. c'était plus juste un simple objet banale qui disparaissait comme son set de vaisselle ou la télécommande, mais là son séchoir. okay, oui, c'est vrai pour plusieurs personnes ça restait un objet banale, mais pour cassie c'était un incontournable. sans ses cheveux ressemblait à rien. et quand à être marier aussi bien paraître pour les autres et pouvoir attisé leur désir. mais là aucun signe de lui. après avoir mis la salle de bain dans un désordre totale, elle s'attaque à la chambre, lançant par moment des injures. « bordel. » ça était assez. cette cohabitation était trop pour elle. après tout, elle avait l'habitude de vivre seule. dirigeant vers la salon, elle était dans un de ses états. il était mieux de ne pas la croiser à se moment là. « je te jure celui là, c'est un sale connard, je vais le tuer, je vais le tuer tout simplement. aucun respect, il touche à tout ce qui faut pas. non, mais il a jamais appris les bonnes manières. » et elle était dans sa lancé. agrippant le balai à côté d'elle et se défoulant sur le malheureux plancher qui lui tout ce qui souhaite s'est se faire nettoyer. balayant le plancher de plus belle. « déjà que je suis prise avec ce salopard qui sait pas se la tenir, je veux pas d'un gamin en plus, quelqu'un peut me dire ce que j'ai fait pour mérité un tel enfer. » ne réfléchissant plus, tout ce qu'elle avait sur le coeur depuis des semaines, se laissant allez. et cela ça lui faisait un bien fou. elle aurait probablement continue encore si elle elle ne s'était pas retrouvé face à face avec le jeune homme en question. depuis le début, il était là et il la regardait blatérer sans dire un mot. normalement ça l'aurait pas arrêter, mais là sous le choc, elle était sans mot. « t'aurais pas pu dire que t'étais là, non mais t'es débile. rester là dans le noir sans rien dire. » ajoute t-elle en soupira. mais au fond d'elle la rage gagne toujours du terrain.

_________________
Sometimes I hate every single stupid word you say. Sometimes I wanna slap you in your whole face. There's no one quite like you, you push all my buttons down. But at the same time, there's something about you, you make me so mad I ask myself. © pink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

■ messages : 135 ■ monnaie : 293
■ pseudo : mélimélo, mélissa.
■ célébrité : tyler hot hoechlin.

MessageSujet: Re: i hate everything about you ✥ janeiro   Mer 21 Mai - 17:18



i hate everything about you

Cette nana est complètement folle, pas toute seule dans sa tête, il lui manque quelque chose ce n'est pas possible.. Elle n'a pas toutes les frites dans le même cornet ou bien je ne sais pas, sa mère l'a bercée trop près du mur mais, il y a surement une explication. Une horreur, c'est une horreur de vivre avec elle. Je dois tenir le coup, soupirer doucement, fermer les yeux et penser à autre chose qu'au meurtre que je risque de commettre si elle ouvre encore une fois la bouche. C'est physique avec elle, il suffit que je la regarde pour la détester. Non mais, le con.. Pourquoi j'ai couché avec elle ? J'aurais pu coucher avec n'importe qui, même avec un transsexuel à la limite mais, pourquoi elle monde cruel ? Il a fallu en plus que je lui passe la bague au doigt non mais, c'est du grand n'importe quoi. Je fais n'importe quoi moi, tout à l'envers. Puis je ne sais pas.. A croire que ça m'amuse de la regarder s'énerver et chercher.. En réalité c'est quoi qu'elle cherche déjà ? Un cerveau ? -oui oui je suis vilain.- « je te jure celui là, c'est un sale connard, je vais le tuer, je vais le tuer tout simplement. aucun respect, il touche à tout ce qui faut pas. non, mais il a jamais appris les bonnes manières. » Que c'est poétique, c'est tellement beau sortant de la bouche d'une femme et bizarrement surtout de la sienne. Oui, j'aime quand elle me déteste et qu'elle n'arrive pas à me supporter, c'est tellement drôle. « déjà que je suis prise avec ce salopard qui sait pas se la tenir, je veux pas d'un gamin en plus, quelqu'un peut me dire ce que j'ai fait pour mérité un tel enfer. » Bon ça va, physiquement elle a pas vraiment le droit de se plaindre de ma petite personne, après pour le reste oui.. Je dois bien avouer que je suis un véritable salopard, il suffit de demander à Béatris pour ça. Je souris, décidant finalement de sortir de l'ombre pour me mettre torse nu face à elle. Ben oui comme tout bon homme qui se respecte j'ai fait ma dose quotidienne de sport pour rester en forme et puis vu mon métier pas trop le choix de l'être. « t'aurais pas pu dire que t'étais là, non mais t'es débile. rester là dans le noir sans rien dire. » Pourquoi j'aurais du dire quelque chose ? Au moins maintenant je sais ce qu'elle pense tout bas et puis pas besoin de faire semblant quand personnes n'est là pour nous surveillez. « Ben.. Je pensais qu'en te faisant peur, tu frôlerais la crise cardiaque et que du coup j'aurais la paix. Visiblement tentative échoué, merde. » Et hop, un petit sourire pour la jolie Cassie. Portant ma bouteille d'eau à mes lèvres je finis finalement par aller poser mon postérieur sur le canapé. « Ah et.. Si tu cherches ton séchoir, je l'ai utilisé parce que sans faire exprès j'ai arrosé d'eau ton espèce de petit caniche. Du coup maintenant il est plutôt pas mal on dirait une grosse boule blanche. » Non je ne fais aucune maltraitance envers les animaux, je l'aime bien cet espèce de petit bichon blanc. Juste que je sais que toucher aux chiens des filles ça énerve et puis il puait la rose ce truc, maintenant au moins il sent le shampooing. « Y a pas de quoi ma petite femme. » Un, deux, trois.. Les hurlements risquent de bientôt venir.

_________________

"trying not to love you." « J'suis pas une belle personne, j'suis une sale bête. Une bouteille de gaz dans une cheminée. Comment est-ce que tu peux penser qu'tu tiens à moi, si moi même j'y tiens pas ? Pourquoi tu dis qu'tu m'aimes alors que moi-même j'me déteste ? Pourquoi t'es là ? Pourquoi tu restes ? » ▬

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

■ messages : 900 ■ monnaie : 736
■ pseudo : dancing queen ✰ mariie
■ célébrité : ginger queen

MessageSujet: Re: i hate everything about you ✥ janeiro   Jeu 22 Mai - 2:16

you hate everything about me. i hate everything about you.

s'il pensait la blessé avec ses mots, il avait tout tord. « désoler de te l'apprendre, mais je suis en parfaite santé, faudra m'endurer encore longtemps. » affirma t-elle en signe de révolte. s'il voulait jouer à se jeu, elle le pouvait elle aussi. non, mais c'est quoi son problème à lui. il arrête pas une minute. à croire qu'il est né pour la faire chier. sur le bord de la crise de nerf, voilà qui lui annonçait cela. « t'a fait QUOI ? » avait-elle bien entendu ses paroles. il aurait quand même pas oser, non là sa serait juste impitoyable. il pouvait lui faire tout les coups bas qui voulait, mais toucher son chien c'était l'impardonnable. pour elle, se chien était l'enfant qu'elle avait perdu. une part de l'ancienne cassie, fragile et sensible. malheureusement, celle ci n'était plus. « je te jure si t'as touché à un poil de mon chien, je t'arracherais les cheveux pendant la nuit ou non, encore mieux je t'épilerais les jambes. la honte que tu te taperais en allant travailler en short dénudé. » un petit rire malin sortie de sa bouche avant de remettre toute son attention sur son petit bébé. « coooookieee » cria t-elle dans la maison afin d'appeler son chien se rappelant qu'elle ne l'avait pas vue de la journée. c'est là qu'il est arrivé, tout gonflé, le poil ressemblant à un mouton. « arrrrrrrhhhhhhhhhhhhh» s'élança t-elle en laissant tomber le balai qu'elle tenait encore dans les mains. c'est dans un fracas qu'il tomba à terre déclenchant ce qui pourrait être un tsunami. « mais ça va pas la tête, tu sais le temps que ça va prendre de démêler cela, des heures et c'est certainement pas moi qui va m'en chargé. oh cela non, c'est toi monsieur delavega. » en insistant sur le nom de famille. nom de famille qu'elle était obligé de porter pour faire bonne impression. le simple fait t'entendre se nom lui donnait envie de vomir surtout à côté du sien. après tout, il avait quand même pas oser l'appeler ma femme, mais en faites si, il avait oser. prenant son petit caniche dans les bras, elle lui tendit. « comme tu l'as si bien dit mari, mon chien, ton chien, mes dettes, tes dettes, mon argent, ton argent, alors sois tu t'occupe de démêler cela, sois je vais chez le toilettage pour le grand complet en utilisant ton compte en banque. » s'il y avait une chose dans laquelle elle excellait c'était se la jouer douce. vengeance douce dit aussi plus violente. pour cela, elle savait utiliser les bonnes tactiques.

_________________
Sometimes I hate every single stupid word you say. Sometimes I wanna slap you in your whole face. There's no one quite like you, you push all my buttons down. But at the same time, there's something about you, you make me so mad I ask myself. © pink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

■ messages : 135 ■ monnaie : 293
■ pseudo : mélimélo, mélissa.
■ célébrité : tyler hot hoechlin.

MessageSujet: Re: i hate everything about you ✥ janeiro   Jeu 22 Mai - 6:15



i hate everything about you

« désoler de te l'apprendre, mais je suis en parfaite santé, faudra m'endurer encore longtemps. » Une crise cardiaque c'était rapide et efficace et puis surtout, totalement possible. Il suffisait pour moi de simplement bien lui faire peur et maintenant pas le choix.. Je vais devoir trouver autre chose, pourquoi pas lui donner des cheveux blancs ? Une femme ne supporterait jamais de vivre avec des cheveux blancs mais, là encore y a les colorations. La.. la rouquine ! Elle ne va pas s'en tirer comme ça. « t'a fait QUOI ? » Et voilà les hurlements que j'attendais. Sur le coup je me sens tellement puissant que j'en ai un petit sourire sur le coin des lèvres. J'essaye de faire bon mari, elle ne peut pas m'en vouloir pour ça non ? Les femmes toujours en train de se plaindre, jamais un seul merci pour les travaux ménagers dans la maison. « je te jure si t'as touché à un poil de mon chien, je t'arracherais les cheveux pendant la nuit ou non, encore mieux je t'épilerais les jambes. la honte que tu te taperais en allant travailler en short dénudé. » Hum.. T'es sûr que là je dors dans le canapé et je l'enferme dans la chambre à coucher, je l'empêcherais même d'aller à la toilette mais, pas question qu'elle touche à mon magnifique corps une seconde fois, en plus ça semble bien l'amusée. Haha non mais, non. Tu vas vite descendre de ton petit nuage. « Je l'ai pas tué ton chien, je l'ai justement.. Améliorer alors si tu trouves un truc à m'arranger physiquement pas de problème mais, pas certain que tu trouves. » Moi prétentieux ? Oh ben non, non jamais. Je sais bien que j'ai un caractère de merde, que je suis odieux, prétentieux, arrogant, menteur, manipulateur, froid, impulsif.. Mais j'estime être totalement parfait au niveau de mon physique, grand, musclé.. Ce sont les choses qui plaisent la plupart du temps aux femmes et c'est bien pour cette raison que la moitié de mes clientes sont des femmes cherchant à perdre les kilos en trop d'une grossesse difficile. « Tu savais que tu ressembles vachement à Godzilla quand il veut bouffer des gens quand t'es en colère ? » Vive la comparaison de malade franchement, ça vaut des points. « coooookieee » Je souris, prenant simplement le temps pour m'installer dans le canapé. « arrrrrrrhhhhhhhhhhhhh» Et voilà, encore un point pour monsieur Delavega. Malgré le bruit sourds du balai résonnant sur le sol je me sens tellement fière de mon petit plan. Moi je le trouve plutôt mignon cookie comme ça, il fait déjà beaucoup moins chien de grand-mère. « mais ça va pas la tête, tu sais le temps que ça va prendre de démêler cela, des heures et c'est certainement pas moi qui va m'en chargé. oh cela non, c'est toi monsieur delavega. » De ? Quoi ? Hein ? Non, non, non elle peut se mettre un doigt dans l'oeil, ailleurs, dans le nez, je ne brosse pas cette boule de poil. Je rigole, la regardant droit dans les yeux, avant de me prendre le chien qu'elle me tend sous les yeux. « comme tu l'as si bien dit mari, mon chien, ton chien, mes dettes, tes dettes, mon argent, ton argent, alors sois tu t'occupe de démêler cela, sois je vais chez le toilettage pour le grand complet en utilisant ton compte en banque. » Et quoi et combien ça coûte un toilettage ? C'est pas Angelina Jolie, pas besoin d'un brushing à la perfection. « T'as confiance en moi que tu me le donnes une nouvelle fois comme ça ? Cette fois je peux rien te garantir comme résultat. » Je me redresse finalement pour me mettre face à elle, déposant gentiment le chien sur le sol. « De un, je n'irais pas coiffer ton petit chien, je ne suis pas coiffeur je suis coach sportif alors à moins que Cookie veut se muscler les arrières pattes.. Non. Et de deux... Pourquoi le grand complet, je n'ai touchée que les poils, tu vas pas en plus lui limer les ongles tant qu'on y est ? »

_________________

"trying not to love you." « J'suis pas une belle personne, j'suis une sale bête. Une bouteille de gaz dans une cheminée. Comment est-ce que tu peux penser qu'tu tiens à moi, si moi même j'y tiens pas ? Pourquoi tu dis qu'tu m'aimes alors que moi-même j'me déteste ? Pourquoi t'es là ? Pourquoi tu restes ? » ▬

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

■ messages : 900 ■ monnaie : 736
■ pseudo : dancing queen ✰ mariie
■ célébrité : ginger queen

MessageSujet: Re: i hate everything about you ✥ janeiro   Mer 28 Mai - 17:13

you hate everything about me. i hate everything about you.

« Parce que tu crois que t'es parfait. » lança t-elle avec un petit rire nerveux. Non, mais il s'y croit celui là. Il serait le dernier homme sur terre avec qui elle voudrait finir sa vie. La vie était vraiment mal faite. « Tu veux que je te fasses une liste ? Déjà enlève ce sourire, ta barbe est bien trop longue, non mais on t'as pas appris à te raser, tes fesses plates et puis un gars trop musclé c'est comme un gars pas musclé c'est pas attirant. » Okay, elle aurait peut-être pas du dire tout cela, parce que finalement ça voulait dire qu'elle avait du prendre du temps pour l'observer. Et quel idée. Il était hors de question qu'elle lui donne cette satisfaction. Mais voilà qu'elle s'était malheureusement fait prendre à le fixer. Juste là, elle était en train de dévorer son corps. Probablement la seule chose potable chez cet être odieux. Toute façon qui voudrait passer sa vie avec un homme séduisant, mais aussi bête. Certainement pas elle. Au fond, elle rêvait toujours du grand amour, et cela malgré qu'elle montrait tout le contraire. Godzilla. Normalement, elle aurait du prendre cela comme une insulte, mais à ce moment précis, elle était plutôt flatter du compliment. Après tout, elle était énervée. Et si elle ressemblait à godzilla, peut-être que son message passerait pas inaperçu cette fois. « Merci. » ajouta t-elle en souriant. Un sourire qui se voulait vainqueur. Du moins, c'était avant de voir son chien apparaître devant elle. Là, il était inutile de retourné en arrière et c'est certainement pas son corps d'apollon qui allait le sortir de là. « Confiance en toi, elle est bien bonne. Le jour que je te ferais confiance, il va pleuvoir des éléphants roses, c'est à dire jamais. » précisa t-elle en insistant sur le dernier mot. Elle devait lui faire payer. Mais comment ? Il avait raison, elle pouvait pas lui laisser son pauvre chien entre ses mains. Il pourrait jamais revenir. Que déteste t-il encore plus que  moi d'être marier avec lui ? Et là, tout devint claire. « C'est bon, alors c'est simple, j'ai besoin d'une voiture et tu as une voiture, tu vas venir avec moi chez le toiletteur. Ça t'apprendra à pas toucher ce qui est à toi. » Après tout, qu'est ce qui déteste plus que elle-même, passer du temps avec elle. Et si c'était le prix qu'elle devait endurer pour le faire chier et avoir cette satisfaction, elle pourrait bien faire comme si c'était rien. Faut souffrir pour être belle, et bien faut savoir endurer pour gagner la bataille. « Parce que j'ai envie. Voilà tout. Tu sais ce qui t'attend la prochaine fois. » Ramassant son chien par terre, elle s'installa sur le divan avec celui-ci, accrochant sur le chemin l'épaule de Janeiro. Accident ou pas ? Ce qui était sure c'est que la jeune femme souriait fière d'elle.

_________________
Sometimes I hate every single stupid word you say. Sometimes I wanna slap you in your whole face. There's no one quite like you, you push all my buttons down. But at the same time, there's something about you, you make me so mad I ask myself. © pink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

■ messages : 135 ■ monnaie : 293
■ pseudo : mélimélo, mélissa.
■ célébrité : tyler hot hoechlin.

MessageSujet: Re: i hate everything about you ✥ janeiro   Mer 4 Juin - 11:43



i hate everything about you

Non, ce n'est pas que je me crois parfait.. Je sais que je suis parfait sous certains points, pas tous bien entendu. Oui j'ai mauvais caractère mais, en même temps je suis débrouillard, oui je soupire et râle pour un rien mais, je reste quelqu'un de courageux. J'ai tendance à me prendre au dessus des autres mais, quand j'aime je ne compte pas, bien qu'aimer ça fait peur. « Tu veux que je te fasses une liste ? Déjà enlève ce sourire, ta barbe est bien trop longue, non mais on t'as pas appris à te raser, tes fesses plates et puis un gars trop musclé c'est comme un gars pas musclé c'est pas attirant. » Je souris, passant légèrement le bout de ma langue sur mes lèvres, la regardant de haut en bas. Moi qui pensait que nous étions mariés pour le meilleur et pour le pire. D'accord plus le pire que le meilleur. Je savais très bien ce que ce mariage allait impliquer.. Vivre dans un véritable cauchemar, dans la soif de toujours être plus fort que l'autre. Cassie n'est pas une femme qui se laisse marcher sur les pieds, elle s'affirme, ne laisse personne dicter sa conduite, elle n'a peur de rien, sauf des insectes comme la moitié des filles. Elle n'aime pas être dominé par quelqu'un, encore moins par moi. Elle veut toujours avoir le dernier mot, le problème c'est que moi aussi. Il semblerait que pour une fois dans ma vie j'ai trouvé quelqu'un de taille face à moi et malheureusement pour moi il a fallu que cette personne soit ma pire ennemie et ma femme en même temps. « Ah ouais vraiment ? pourtant ça n'avait pas l'air de te déranger à Végas. » L'alcool ? Non ce serait trop facile de dire que l'alcool est le seul fautif dans l'histoire. Oui Cassie est une femme chiante, qu'on a envie de frapper et de faire taire parce qu'elle donne mal aux oreilles mais, en même temps on ne peut pas se mentir.. Elle a un physique de rêve. Sauf qu'il est hors de question de lui admettre une chose pareille. J'ai une seule fois admit mes sentiments, dit à une fille ce que je pensais réellement et ce que je ressentais. Et quand je me suis rendu compte que tout ça était réciproque, j'ai paniqué et j'ai laissé tomber, préférant souffrir qu'imaginer perdre celle que j'aime un jour. La qualifier de Godzilla ça me branche beaucoup plus. Puis quand elle s'énerve, elle lui ressemble vachement. « Merci. » Elle sourit, essaye de montrer que c'est elle la plus forte mais, pour le moment je gagne toujours. Il suffit de regarder la tête qu'elle tire en voyant son chien arriver à ses pieds. Janeiro un, Cassie la bulle, zéro, dead. Je ne sais même pas ce qui est le pire dans cette histoire.. Est-ce que c'est la tête qu'elle tire, le genre de gueule d'enterrement qui veut juste tout dire où bien le fait qu'elle me demande d'arranger tout ça, moi, Janeiro qui vient déjà de mettre son chien dans un état physique plus de regrettable. Soit elle est folle soit.. Soit elle est folle. « Confiance en toi, elle est bien bonne. Le jour que je te ferais confiance, il va pleuvoir des éléphants roses, c'est à dire jamais. » Qu'elle ne s'inquiète pas. Ce n'est en aucun cas réciproque. Je suis forcément obligé de lui faire confiance parce que ma vie en Amérique repose sur ses épaules mais, tout s'arrête là. Le jour où mes papiers seront correctement en ordre et que l'état ne nous emmerdes plus, que les papiers du divorce pourront être signer, je serais enfin soulagé, heureux. « C'est bon, alors c'est simple, j'ai besoin d'une voiture et tu as une voiture, tu vas venir avec moi chez le toiletteur. Ça t'apprendra à pas toucher ce qui est à toi. » Quoi ? Je rigole neurveusement, avant de redevenir sérieux d'un seul coup. « Quoi ? Attend je ne suis pas certain d'avoir bien compris. » Non, sur le coup ça me semble trop bizarre. « Moi ? Sérieux, moi t'accompagné au toilettage ? Non je ne crois pas non. » Elle peut se mettre un doigt dans l’œil, je ne bougerais pas mes fesses jusqu'à la voiture, même lui prêter elle peut oublier. Aucunes femmes ne peut monter à la place du chef dans la voiture c'est tout. « C'est qu'on aurait envie de passer du temps avec son mari madame Delavega ? » Sur le coup c'était plus fort que moi. Depuis mes retrouvailles avec Béatris je n'aime pas trop sortir en public avec Cassie, de peur qu'elles se croisent, de peur de la réaction de mon ex petite-amie. Une guerre ne risque pas d'éclater mais, je m'en voudrais terriblement de lui causer de la peine. Puis elle m'arnaque la Cassie avec les ongles de son chien, pourquoi, ce n'est pas une star, sa chienne ne va pas défiler sur le tapis rouge non plus. « Parce que j'ai envie. Voilà tout. Tu sais ce qui t'attend la prochaine fois. » Et hop, un petit coup d'épaule bien mignon. La suivant du regard, je l'observe se poser dans le canapé, en faisant de même pour venir la rejoindre, assez près d'elle. « La prochaine fois ? Ça veut dire quoi ? Que tu attends avec impatience ma prochaine connerie ? » Je souris, plongeant mon regard dans le sien. Ouais, maintenant je sais clairement pourquoi je ne l'aime pas.. Elle est plus forte que moi et ça m'énerve tout en m'attirant presque.



_________________

"trying not to love you." « J'suis pas une belle personne, j'suis une sale bête. Une bouteille de gaz dans une cheminée. Comment est-ce que tu peux penser qu'tu tiens à moi, si moi même j'y tiens pas ? Pourquoi tu dis qu'tu m'aimes alors que moi-même j'me déteste ? Pourquoi t'es là ? Pourquoi tu restes ? » ▬

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

■ messages : 900 ■ monnaie : 736
■ pseudo : dancing queen ✰ mariie
■ célébrité : ginger queen

MessageSujet: Re: i hate everything about you ✥ janeiro   Mer 2 Juil - 11:26

you hate everything about me. i hate everything about you.

Sérieusement ? Comment il ose parler de cette nuit là. Il a oublier qu'il fallait être deux pour commettre cette erreur. Il vient carrément de lui tendre la perche. À croire qu'il avait abandonné. La laissant gagner sur le coup. « Tu sais que je peux très bien te retourner la même réplique. » Pour coucher avec quelqu'un faut être deux. Alors si ça lui dérangeait pas à Vegas, c'est que s'était pareille pour lui. En disant cela, il venait de se tirer dans le pied. Mais c'était un plus pour elle. Mais en même temps, il avait raison. Comment tout cela avait pu arriver ? L'alcool ? C'est pas une excuse valable. Pour Cassie, l'alcool fait ressortir ce qui est déjà là. Mais qu'est ce que ça voulait dire ? Qu'elle le désirait secrètement. Pas possible. Fallait qu'elle s'enlève cette idée de la tête. Janeiro et elle. Ça ne sonnait pas à ses oreilles. « C'est pas ce qu'on dit, ce qui reste à Vegas, reste à Vegas. » Malheureusement pour eux, ce qui était arrivé à Vegas n'allait pas être oublier de ci-tôt, surtout pas avec un mariage à la main. Mais au moins, elle pouvait faire de son mieux pour oublier cette soirée. Cette nuit partager avec lui. Cet être qu'elle déteste plus que personne. Pourtant, c'était impossible de l'oublier. Chaque fois qu'elle croisait son regard, c'était comme un mauvais souvenir. Bizarrement depuis cette soirée, elle n'avait pas retoucher à un verre d'alcool. On se demande pourquoi ? Très vite cette idée de triomphe disparu. Laissant place à du mépris et de la colère. Son chien. Il avait osé touché à son chien. « Ben moi, je te dit que si. Tu oserais pas dire non à ta femme. » ajouta t-elle avec dégoût. La dessus, elle était claire. Il allait le payer. Peu importe la manière. Et cela, même si elle devait le supporter. Le simple fait d'entendre ce nom lui tire une grimace. Jamais, elle pourrais s'y faire. Non, la dessus, elle ne changerait pas d'avis. « Je te vois déjà assez trop à mon goût, mais si c'est ce que je dois endurer pour te pourrir la vie, je m'y ferais assez vite. » Un jeu continuel entre les deux amants. Passant à ses côtés, ne se privant pas de le remballer sur le coup. Elle a un petit sourire. « C'est simple t'es un homme, alors c'est officielle qui en aura une autre, probablement même plus vite que tu le penses. »  ajouta t-elle en se dégageant légèrement sur la droite afin de laisser le plus d'espace possible entre lui et elle. Non, mais qu'est ce qui lui prend de venir s'asseoir à côté d'elle ? Il cherche le trouble.

_________________
Sometimes I hate every single stupid word you say. Sometimes I wanna slap you in your whole face. There's no one quite like you, you push all my buttons down. But at the same time, there's something about you, you make me so mad I ask myself. © pink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

■ messages : 135 ■ monnaie : 293
■ pseudo : mélimélo, mélissa.
■ célébrité : tyler hot hoechlin.

MessageSujet: Re: i hate everything about you ✥ janeiro   Jeu 3 Juil - 20:19



i hate everything about you

« Tu sais que je peux très bien te retourner la même réplique. » Certes, elle peut totalement l'utiliser contre moi mais, pas dans ses conditions là. Que je sache je ne suis pas en train de critiquer ses fesses, sa poitrine, la tête qu'elle a chaque matin, je ne dis clairement rien sur son physique parce qu'autant être honnête jusqu'au bout, il n'y a rien à dire sur son physique, il est parfait. Elle est n'y trop grosse, ni trop maigre, avec des formes là ou il faut.. En gros je n'ai pas fait l'amour avec un thon alors, oui nous avons fait une connerie cette soirée là mais, la connerie n'était pas spécialement de coucher avec l'autre, plutôt de se marier, ouais c'est réellement ça la véritable connerie. « je n'ai jamais dit que ça m'avait dérangé. » Cassie risque d'être vachement perdue après ça mais, c'est justement ce qui est drôle dans cette situation, savoir que j'ai le contrôle alors qu'elle ne l'a pas. « Ce qui me dérange réellement par contre, c'est d'être marié avec toi. » Oui.. C'était assez froid mais, au moins direct et elle doit me connaître assez pour savoir que je ne passe pas par quatre chemins, quand j'ai quelque chose à dire je le dis, le plus naturellement possible, tant pis si ça ne plaît pas à certaines personne. « C'est pas ce qu'on dit, ce qui reste à Vegas, reste à Vegas. » « C'est ce qu'on dit. » Mais en même temps on sait tous les deux que ce sont des conneries. Certes, ne pas parler de ce qu'il s'est passé est une solution mais, cette bague nous ramène toujours à la réalité de cette fameuse nuit et au final j'y pense tous les jours. Il suffit que mon regard croise celui de Cassie, pour avoir des fragments de soirée qui à force deviennent de plus en plus précis. Alors oui, elle sait très bien que je suis loin d'être l'homme parfait mais, m'en vouloir alors que j'essaye de l'aider c'est de la mauvaise volonté. Je jure que je pensais à bien faire en lavant son chien, bien que d'accord j'ai peut-être fait exprès de le sécher de façon à ce qu'il se transforme en petite boule de poil mais, ce n'est rien de bien méchant, ce sont juste des poils après tout. J'aurais très bien pu le rendre rose ou mauve et là j'aurais pu comprendre son énervement mais, là. En plus m'obliger à l'accompagner au toilettage ? Jamais. Elle a déjà l'argent pour réparer les dégâts, pas besoin de ma présence en plus. « Ben moi, je te dit que si. Tu oserais pas dire non à ta femme. » Comment ça j'oserais pas dire non ? C'est une question ou une menace là ? Celle là elle est bien bonne. « Tu oserais contrarier ton mari ? » En réalité j'aime bien ce petit jeu. C'est amusant de pourrir la vie de quelqu'un mine de rien. Elle me déteste et c'est réciproque alors, pourquoi ne pas en jouer un peu ? Cela reste que malgré que j'adore ça, je ne sortirais pas en public avec elle. Non l'idée que Béatris puisse croiser la rouquine me terrifie au fond, ce ne serait pas juste. « Je te vois déjà assez trop à mon goût, mais si c'est ce que je dois endurer pour te pourrir la vie, je m'y ferais assez vite. » Donc si je comprends bien elle serait capable de s'habituer à ma présence ? Je me mordille légèrement la lèvre en sentant son épaule percuter la mienne, avant de la voir s'installer dans la canapé et de la rejoindre. Ma femme recule et moi forcément je vais me rapprocher, fuis moi je te suis, suis moi je te fuis. « Tu sais.. Tu peux simplement avouer que tu commences à prendre du plaisir à être avec moi, pas besoin de te chercher des excuses. » Mon regard plongé dans le sien, j'ai un sourire de vainqueur aux coins des lèvres. Continuant de me rapprocher encore et encore d'elle, je finis par froler son bras pour prendre la télé commande et allumer la télé. Ben quoi fallait pas quand même s'imaginer plus. « C'est simple t'es un homme, alors c'est officielle qui en aura une autre, probablement même plus vite que tu le penses. » Je rigole suite à sa remarque, continuant de changer chaine après chaine histoire de trouver quelque chose de passionnant. « Parce que tu vas me dire que les femmes sont parfaite peut-être ? Je tiens à te précisé qu'il y a des hommes qui ne font pas de conneries mais, je te l'accorde je ne fais pas partie de cette catégorie d'hommes, heureusement d'ailleurs ça serait pas amusant sinon. » Je suis sur qu'elle m'aime comme je suis au final. « D'ailleurs va falloir qu'on commence à parler de mes besoins d'hommes » J'aime tester ses limites et là je cherche juste à voir sa réaction, histoire de faire monter le jeu d'un échelon.



_________________

"trying not to love you." « J'suis pas une belle personne, j'suis une sale bête. Une bouteille de gaz dans une cheminée. Comment est-ce que tu peux penser qu'tu tiens à moi, si moi même j'y tiens pas ? Pourquoi tu dis qu'tu m'aimes alors que moi-même j'me déteste ? Pourquoi t'es là ? Pourquoi tu restes ? » ▬

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: i hate everything about you ✥ janeiro   

Revenir en haut Aller en bas
 

i hate everything about you ✥ janeiro

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» J'ai hate en tabarnak...
» PATH OF HATE
» Y a hate de sortir de sa cage
» ATP RIO DE JANEIRO 2014 : infos, photos et vidéos
» Hate de retrouver le porc au four

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: HILLSTON, TEXAS :: Woodland Street-