AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
N'oubliez pas de voter tous les deux heures → tops-sites

Partagez | 
 

 aaron & jodie ▷ Laisse-moi devenir L'ombre de ton ombre mais, ne me quitte pas.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

■ messages : 52 ■ monnaie : 283
■ pseudo : mélimélo, mélissa.
■ célébrité : jane sweet levy.

MessageSujet: aaron & jodie ▷ Laisse-moi devenir L'ombre de ton ombre mais, ne me quitte pas.    Jeu 5 Juin - 20:55



BEING AS IN LOVE WITH YOU AS I AM

Ce n'est pas possible, il n'est pas possible. C'est quoi ses manières ? Je l'attends depuis maintenant trente minutes sur le lit de sa chambre, cahier ouvert sur les notes d'histoires qu'il doit apprendre avant la fin de la semaine et monsieur se la coule douce je ne sais où. Je soupire en me laissant tomber sur son lit, prenant presque plaisir à sentir son parfum. Non mais, qu'est-ce qu'il m'arrive ? Je secoue la tête, devenant presque rouge de honte -et heureusement je suis seule- avant de sortir mon téléphone portable pour appeler mon élève, parce que oui bizarre mais, je suis comme qui dirait sa maîtresse. « Oui, Aaron ? C'est moi, Jodie. » En même temps il doit surement savoir que c'est moi, à part s'il connait plusieurs Jodie et qu'il a plusieurs professeurs particuliers. « Je ne sais pas si tu sais mais, je t'attends depuis maintenant trente minutes et l'histoire ne va pas se faire toute seule tu sais. » Ben non sinon forcément tout serait beaucoup plus facile, il suffirait d'écrire son prénom sur l'examen et voilà l'affaire est dans le sac. « Quoi comment ça t'es au complexe sportif et tu ne comptes pas rentrer ? » Il y a des jours je ne comprends pas ce garçon.. J'ai beau tout faire pour l'aider, pour faire en sorte que son avenir ne soit pas gâché et lui il joue avec mes nerfs, presque avec ma gentillesse. Il y a des jours il m'empêche de dormir, tellement je me dis qu'il mériterait tellement mieux, que la vie qu'il mène est tout simplement injuste. Aaron le sait, s'il échoue à ses épreuves encore une fois il peut dire au revoir à tous ses rêves de champions, plus aucune grande école sportive ne voudra de lui. « Comment ça un deal ? Tu étudies l'histoire si j'accepte un cours de natation ? Aaron.. Je crois que c'est une mauvaise idée. » Et pourtant il ne me laisse pas vraiment le choix. « Aaron ? Aaron.. ? » Raccroché. La piscine est l'une de mes plus grandes phobies. J'ai toujours refusée d'y aller étant plus jeune mais, étant élève modèle il était juste impensable pour moi de raté un seul de mes cours. J'y allais donc mais, chaque fois c'était la même chose.. Je coulais, j'avais peur et je finissais en pleur sur un des bancs. Au début le professeur essayait de me rassurer et puis il a laissé tomber, me laissant pleurer seule dans mon coin, finissant par admettre que je n'étais pas faite pour ça et depuis je n'ai plus jamais essayée. J'ai donc soufflée un grand coup, attrapant mes affaires et mon sac pour partir en direction du complexe sportif. Si je veux enseigner correctement à Aaron, il doit pouvoir me faire confiance, s'ouvrir et voir que je fais ça uniquement pour son bien et non pour le descendre et l'ennuyer et si la seule façon de lui prouver c'est de me jeter à l'eau -sans jeux de mot- alors c'est parti.

Un simple petit maillot une pièce, mes bras timidement coincé sur ma poitrine, j'avance la peur au ventre dans la piscine à la recherche de mon élève sadique, avant de finalement l'apercevoir là, contre le mur, habillé d'un simple short de bain. Et moi je suis censée rester près de lui aussi.. Nue ? Oh mon dieu. Je m'approche donc lentement, restant quand même à une certaine distance. Il va le regretter, il veut jouer ? D'accord, ma copine la science va bien lui en faire baver après de toute façon. « Tu vas me le payer. » Au moins c'est dit. S'il s'imaginait que la suite serait de tout repos il se trompe. « Je suis censée faire quoi moi ici ? Le sport c'est tout terrain, moi je t'enseigne seulement l'histoire et la science. A moins qu'on parle de la création de la première piscine j'aimerai comprendre. » L'histoire de la première piscine et bien c'était.. C'était quand en réalité ? Je sursaute en entendant les enfants sauter des plongeoir et voir toutes cette profondeur me donne presque envie de vomir, de mourir et de partir. « Aaron je.. » Non c'est trop gênant mais, bon au moins il ne risque pas de me pousser à l'eau pour rigoler et de me voir morte comme ça. « Je ne sais pas nager moi. » La honte, c'est pire qu'une honte ça ! Je baisse la tête, essayant toujours de cacher mon petit corps fragile, reculant doucement en le voyant s'approcher une nouvelle fois. Non mon grand, au moins un bras de sécurité entre nous.


_________________

he's there in my heart, trouble is a friend.
« Quand on y réfléchissait, les garçons ne pensaient qu’à embrasser les filles. A s’envoyer en l’air. Tout le temps. […] Alors que, dans ce domaine, les filles étaient changeantes. Parfois, elles avaient envie d’embrasser et parfois, non. En fait, une fille était une forteresse imprenable bourrée de mystères. » ▬

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

■ messages : 82 ■ monnaie : 64
■ pseudo : Eternal Hunt
■ célébrité : Ansel Elgort.

MessageSujet: Re: aaron & jodie ▷ Laisse-moi devenir L'ombre de ton ombre mais, ne me quitte pas.    Ven 6 Juin - 22:11



ONLY KNOW YOU LOVE HER WHEN YOU LET HER GO ..

Je ne savais pas ce qui me prenais. Je savais bien qu'aujourd'hui c'était jour d'étude avec Jodie, mais d'un autre côté, je n'avais pas envie d'étudier tout de suite. Oui, je suis un gros lâche, je l'avoue. J,aime pas être comme cela, mais en même temps, les profs sont venus à bout de ma volonté. Me faire traiter de pourriture et de déchet de la vie par mes enseignant à émêché ma confiance en moi et en tout ce qui « enseigne » .. disons que le fait que Jodie me tourne autant dans l'esprit ne m'aidait pas non plus .. Depuis qu'elle était entrée das ma chambre pour la première fois, je ne pensais pratiquement plus qu'à elle. Elle était la personne la plus douce, gentille, honnête et généreuse que j'avais rencontré dans ma vie. Elle était simple et n'avait pratiquement jamais besoin de se compliqué la vie et quand elle le faisait, c'était souvent pour m'expliquer un problème que je ne comprenais toujours pas .. Je ne savais pas ce qui m'attirait chez cette fille .. mais je savais que pour la première fois de ma vie , je n'éprouvais pas du dégoût envers une nouvelle fille dont je faisais la connaissance. Au lycée, les filles couchaient avec beaucoup de mecs pour être populaires .. c'était le moyen le plus rapide et je devais dire que j'avais commis l'erreur de m'attacher à l'une de ses cruches qui m'avait amenée dans son lit, m'enlevant ma première fois pour ensuite me révélé que je n'étais que la victoire à un pari qu'elle avait fait avec ses copines. Je me détestais d'avoir fait cela. Je voulais vraiment garder ce moment pour la fille qui prendrait mon cœur .. mais non. J'avais fais le con, j'avais jouer avec le feu et j'avais rajouter un barbelé autour de mon cœur qui saignait déjà abondamment. J'étais chanceux d'avoir ma famille, le Hockey, ma psychologue et Alizée pour me maintenir parce que pour dire franchement, je ne sais même pas si je serais là aujourd'hui. J'avais déjà pensé à en finir. Personne ne le savait sauf Emery et ma psy', mais j'avais déjà fait une tentative de suicide. Em' m'avait retrouvée dans le bain ensanglanté, le poignet en charpie alors que j'avais tenté de m'ouvrir les veines, ne finissant jamais mon acte car la douleur était venu à bout de ma volonté. Quelques jours à l'hosto' et plusieurs cicatrices sur le poignet gauche plus tard, j'entrais pour la première fois dans le bureau de ma psy'. Je devais avouer qu'elle m'avait fait le plus grand bien. Emery et Alizée avait aussi fait leur part et je leurs devaient les derniers mois de ma vie. Si ce n'était pas d'elles, je n'aurais jamais fait la véritable connaissance de Jodie malgré le fait qu'elle soit ma voisine depuis toujours, nous n'avions jamais réellement fait connaissance. Elle ne rendait fou, mais de la bonne manière. Son parfum me faisait tourné la tête et j'avais l'impression qu'il restait sur mon lit à chaque fois qu'elle venait pour une leçon. Elle me faisait du bien vraiment .. la seule chose que je détestais à propos d'elle, c'était la manière dont mon frère se comportait autour d'elle .. pourquoi est-ce qu'elle semblait le préféré lui à moi? .. parce qu'il était plus vieux? .. peut-être physiquement, mais mentalement j'étais le plus vieux des deux .. puis, elle ne savait sans doute pas ce que mon frère pratiquait comme activité « de travail » . Il était chanceux qu'il soit mon frère car j'aurais vendu la mèche depuis longtemps pour éloigné Jodie de lui .. Il m'emmerdait et ça , il semblait l'avoir compris depuis qu'il me voyait passer mes journée dans le grenier à le rénover pour en faire ma chambre personnelle et mes propres quartiers. J'avais vraiment des gros plans pour ce grenier. Les jumelles n'étaient pas vraiment d'accord pour que je sois celui qui aille le plus d'espace, mais après que nous avions passé l'accord qu'elle puisse venir y passer du temps avec moi , ou quand je ne serais pas là, à condition qu'elle n'y amène pas leur petit copain. Si elles faisaient cela, s'en était finit. Elles auraient brisées ma confiance. Ma confiance était une chose que si l'ont perdait, ont ne récupérait jamais. Elle était difficile à gagnée et je devais ajouer que le fait de voir Jodie traîner avec mon frère me poussait à me méfier d'elle aussi même si je ne voulais pas me méfier d'elle. Je voulais lui faire confiance .. mais je ne savais plus comment faire ont aurait dit.

« J'vais à la piscine Em', ne dit pas à Jodie que j'y suis .. et s'il-te plaît, empêche Bastian de faire le con autour d'elle s'il-te plaît .. » Je voulais tester Jodie, voir si elle me ferait confiance jusqu'au bout. J'en savais assez sur elle pour savoir qu'elle n'aimait pas l'eau, mais je ne savais pas qu'elle ne savait pas nager. Si je l'avais su, est-ce que j'aurais fais ce que je m'apprêtais à faire? Peut-être, peut-être pas, qui sait ce qui m'aurait passer d'autre par l'esprit .. De toute façon, je n'aurais pas pu me concentrer. J'avais besoin de me dégourdir et comme le coach nous avait ordonné de prendre congé de la patinoire pour au moins deux jours, je ne pouvais pas y aller sous peine de devoir laisser ma place au second gardien de l'équipe, un jeune de 15 ans qui n'avait que deux départ dans la ligue juniors , deux départs qui c'était soldés en défaites d'ailleurs .. Ont travaillaient beaucoup avec lui par-contre et il c'était vraiment amélioré dans les derniers mois. Il pourrait me remplacer pour quelques matchs sans problème si jamais je me blessais. « Vraiment Aaron? .. bon comme tu veut, je frapperais Bastian à coup de poêle s'il ne se tient pas tranquille .. allez part avant qu'elle n'arrive et ne découvre ton petit jeu .. » J'adressais un sourire en coin à ma grande sœur avant de déposer un baiser sur sa joue, la remerciant de m'aider et de prendre mon sac, sortant de la maison pour me diriger vers ma voiture. J'aurais put prendre ma moto, mais mon sixième sens me disait que Jodie n'apprécirait peut-être pas le voyage du retour sur c bolide à deux roues .. Ah la piscine .. ce lieux où les enfants criaient et couraient sur le bord de la piscine malgré les avertissements du pauvre sauveteurs qui désespérément couraient après eux pour finir par sauter à l'eau pour les expulser de la piscine. Les enfants partaient en pleurant et les parents venaient engueuler le pauvre employé qui n'avait pourtant que fait son travail .. pour avoir fait ce travail deux ans, je peux dire que je préfère vraiment la compagnie des animaux de l'animalerie. Je préfèrait ramasser les crottins de ma jument pour toujours que de courir après les morveux de la piscine. J'adressais un coup de tête poli au sauveteur qui lui m'adressa un sourire pour me dire bonjour, comme nous en avions l'habitude. Je venais souvent, peut-être trop même .. mais bon, je ne pouvais pas m'en empêcher. Au moins, je n'étais pas un junkie ou un alcoolo .. Alors que j'allais entrer dans la piscine, mon portable se mit à vibrer dans mon sac. Je le sortis et je répondis, savant déjà qui était à l'autre bout de la ligne .. « Bonjour à toi aussi Jodie .. » Elle était en rogne, je pouvais le sentir. Étrangement, ça ne me dérangeais pas de savoir qu'elle s'impatientait car c'était de ma faute et la moindre réaction que je causais chez elle .. bah ça me réjouissais. « Écoute Jodie .. j'ai pas trop la tête à faire de l'histoire pour le moment .. que dirait tu d'un petit accord? .. vient me rejoindre à la piscine pour .. une petite « leçon » et je me tiendrais tranquille pour l'histoire et la science après ok? .. » Je sais que je ne devrais pas prendre cela à la légère que si je ne réussis pas mon année, je vais devoir dire adieu au repêchage .. mais tant que je n'aurais pas trouver un moyen de provoquer de réactions chez Jodie, je ne pourrais pas me concentrer pleinement là-dessus. J'avais besoin de savoir où elle se situait et si mon frère avait pris une longueur d'avance sur moi ou si je n'avais pas du tout mes chances .. Je devais savoir si il y avait la moindre petite chose , le moindre petit espoir que je pourrais avoir .. « Aller Jodie , juste une heure .. de toute façon, je suis déjà dans l'eau alors il est trop tard pour que je revienne, je t'attends Jo'! » Je raccrochais la ligne sans lui laisser le temps de protester car si je lui laissais trop de temps, elle trouverait le moyen de me faire culpabiliser et de me faire revenir à la maison.

Quand je la vis franchir la porte du vestiaire des filles, mon cœur fit un double tour dans ma poitrine. Elle portait un maillot une pièce simple, mais qui mettait en valeur ses magnifiques courbes. Quand je la voyais comme cela, j'avais envie de passer doucement mes mains le long de ses hanches et de son dos tout en déposant une pluie de baiser sur ses épaules et son cou .. Calme-toi Aaron, calme-toi. Je ne pouvais pas faire cela et je le savais trop bien. Elle ne serait jamais réceptive et je pouvais la comprendre. Elle n'était pas comme les autres .. enfin, elle avait elle aussi des besoins, mais elle, elle avait du respect pour elle même au moins. Juste pour cela, j'étais prête à attendre des jours, des semaines, des mois .. toute l'éternité s'il le fallait. « Ouhh, j'ai peur .. la méchante Jodie va enfin sortir les griffes? .. » Oui, je provoquais .. mais ce n'était jamais méchant. Je ne voulais pas faire de merde avec elle .. je voulais seulement m'amuser et lui ouvrir les yeux sur moi, lui montrer de manière douce qu'elle me plaisait bien .. « Rooh , arrête de trop penser Jodie .. il faut lâcher les livres parfois et se vider l'esprit .. je veux apprendre à mieux te connaître c'est tout .. puis je me suis dit que je suis je m'ouvrais un peu plu à toi .. tu t'ouvrirait peut-être à moi .. » Je n'aimais pas sa réaction. Ont aurait dit qu'elle avait peur de la piscine .. comme .. comme si elle ne savait pas quoi faire dans l'eau .. est-ce que .. non, c'était impossible .. tout le monde apprenait à nager .. Je fronçais les sourcils en la voyant hésiter et une boule désagréable s'installa dans ma gorge. J'avais honte. Je n'avais pas réfléchit. Je n'étais qu'un connard. Je n'avais penser qu'à moi et je n'avais pas pensé qu'elle ne savait peut-être pas nager .. Je me redressais, faisant quelques pas vers elle dans l'eau, doucement pour ne pas lui faire peur .. « Jodie je .. je suis désolé .. je ne savais pas .. je n'aurais pas pu savoir .. je suis qu'un connard .. excuse moi .. » Une idée folle, mais faisable me traversa soudainement la tête. Je redressais la tête et je fis deux autre pas en direction de Jodie tendant la main vers elle. « Jo' .. me ferait tu assez confiance pour que je t'enseigne à nager? .. je ne te lâcherais pas tant que tu ne voudras pas .. » Elle baissa la tête et je vis bien qu'elle avait peur .. je ne pouvais pas la laissée comme cela .. Je m'approchais d'elle faisant fi de son recul et je tendis doucement la main vers son visage, lui relevant doucement le menton, plongeant mon regard dans le sien. « Fait-moi confiance .. s'il-te-plaît .. » Mon autre main était toujours tendue vers elle, en attente de sa réponse ..


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

■ messages : 52 ■ monnaie : 283
■ pseudo : mélimélo, mélissa.
■ célébrité : jane sweet levy.

MessageSujet: Re: aaron & jodie ▷ Laisse-moi devenir L'ombre de ton ombre mais, ne me quitte pas.    Dim 29 Juin - 6:23



BEING AS IN LOVE WITH YOU AS I AM

Je ne me sens pas à l'aise, pas du tout même. Je me trouve actuellement dans le pire endroit de la planète, bien que d'accord nous ne sommes pas en pleine guerre où à l'époque d'Hitler mais, quand même. Petit un, l'eau me fait terriblement peur, tellement peur que je n'arrive pas à garder les yeux rivés sur les grands bassins qui se trouvent juste derrière moi et petit deux.. Comment est-ce que je suis censée être bien quand je me retrouve presque nue devant l'un de mes élèves lui aussi presque nue. C'est juste du grand n'importe quoi.. Si le directeur d'Aaron nous voient dans cette situation je peux dire adieu à nos cours privés. « Ouhh, j'ai peur .. la méchante Jodie va enfin sortir les griffes ? » Bizarremment j'ai souri suite à cette provocation, parce que oui j'ai bien compris que c'était une provocation et au fond je sens que je suis trop gentille.. Tellement gentille que les gens me pensent incapable d'être méchante et la vérité c'est qu'ils ont entièrement raison. Je n'insulte jamais personnes parce que sortant de la bouche d'une fille je trouve cela trop vulgaire, je ne frappe jamais parce que la violence n'arrange rien et puis.. Je suis incapable de détester réellement quelqu'un. Au lycée plusieurs filles ont essayés de m'en faire voir de toutes les couleurs et je n'ai jamais éprouvée de colère vis-à-vis d'elle.. J'étais juste déçue de me faire traiter de la sorte alors que normalement entre les filles il est censé y avoir une certaine solidarité. « Il vaudrait mieux pour toi que la méchante Jodie ne sorte jamais de ce corps. » Et voilà que je souris encore de plus belle, malgré le lieux qui me perturbe toujours autant. D'ailleurs je n'hésite pas à remettre les choses au clair.. Pourquoi venir ici alors que tout son avenir dépend de ses notes ? C'est jouer avec le feu, avec ses rêves. Je ne veux pas qu'il laisse passer sa chance. Aaron est tellement doué, tellement honnête, gentil, attentif.. Il a de nombreuses qualités qui feraient de lui un excellent étudient et il gâcherait tout pour quelques heures de piscine ? Sur le coup j'ai réellement du mal à comprendre. Moi je n'ai jamais eu ce besoin là, pour me vider la tête il me suffisait de lire un livre où quelque chose dans ce style, pas besoin d'aller faire des longueurs dans une piscine pour retrouver mon calme intérieur. « Rooh , arrête de trop penser Jodie .. il faut lâcher les livres parfois et se vider l'esprit .. je veux apprendre à mieux te connaître c'est tout .. puis je me suis dit que je suis je m'ouvrais un peu plu à toi .. tu t'ouvrirait peut-être à moi .. » Comment ça m'ouvrir à lui ? D'accord entre nous il doit y avoir une certaine confiance mais, pourquoi plus ? Je veux dire.. Je n'ai jamais été douée pour l'amitié fille, garçon avec des gens de mon âge où même plus jeune. Je connais les garçons de maintenant, presque incapable d'avoir une amitié sincère sans devoir coucher ensuite où tomber amoureux. C'est vrai ! La plupart des couples étaient à la base des meilleurs amis, où alors il y a cette nouvelle mode de coucher pour le fun avec ses amis. Moi je recherche le grand amour, le prince charmant, celui qui va me faire tourner la tête, faire battre mon coeur d'un seul regard mais, même si je veux tout ça, j'ai beaucoup trop peur de le trouver et de faire le premier pas. J'aime bien Aaron, beaucoup même mais.. J'ai peur de trop m'avancer vers lui, de finalement trop l'aimer. Je me rends bien compte que plus je passe du temps avec lui, plus je l'apprécie et plus je pense au lendemain de le retrouver et ça.. Ce n'était jamais arrivé avant. « Pourquoi Aaron ? Pourquoi tu veux que je m'ouvre à toi ? Je veux dire.. » Puis mince, il a raison au final ! Je veux qu'il me fasse confiance alors pour le coup je dois essayer de lui faire plaisir, même si ma peur est limite en train de me bouffer. « D'accord Aaron.. Mais promet moi après qu'on reprendra normalement le travail. Je tiens à toi et je n'ai pas envie que tu échoues. » Moi je viens de dire ça ? Que je tenais à lui ? Oh mon dieu. Je baisse la tête rouge de honte mais, ce n'est rien à côté du fait de lui avoir dit que je ne savais pas nager. Je sens bien qu'il s'en veut alors, que ce n'est pas du tout de sa faute. « Jodie je .. je suis désolé .. je ne savais pas .. je n'aurais pas pu savoir .. je suis qu'un connard .. excuse moi .. » Non pas du tout ! Ce n'est pas un connard ! Mais, je n'ai même pas le temps de me rapprocher pour le rassurer qu'il me regarde dans les yeux me balançant cette idée complètement folle sa main tendu vers moi. « Jo' .. me ferait tu assez confiance pour que je t'enseigne à nager? .. je ne te lâcherais pas tant que tu ne voudras pas .. » Tout ça va trop vite. Il s'approche, je recule forcément en baisant la tête et le contact de sa main sous mon menton arrive même à me faire frissonner, de peur où de plaisir aucune idée. Je ne sais plus quoi faire, j'ai l'impression d'être dans des montagnes russes qui montent et descendent à toute vitesse. « Fait-moi confiance .. s'il-te-plaît ..» Plongeant mon regard dans le sien, je soupire doucement avant de prendre sa main et de sourire timidement malgré tout. « Je t'en supplie ne me lâche pas.. Je suis déjà sur le point d'avoir une crise cardiaque. » Ma main bien dans la sienne, j'arrive même à entrelacer nos doigts pour être certaine de ne pas le lâcher, pour être certaine que rien ne puisse nous séparer. Alors qu'il descend doucement dans le bassin je le suis dans l'eau.. Mais voilà au simple contact de la chose humide contre ma jambe, je viens m'agripper à Aaron comme un petit Koala à son arbre, pouvant sentir son torse musclé contre ma poitrine, son visage à quelques centimètres du sien. « Vraiment désolée... C'est juste que j'ai eu une mauvaise expérience et que ça me terrifie d'être ici.. Mais.. J'ai confiance en toi.. » Oui j'ai réellement confiance en lui, assez pour finalement oublier cette gêne que là je suis pour la première fois de ma vie collée à un garçon de cette façon et aussi beau.


_________________

he's there in my heart, trouble is a friend.
« Quand on y réfléchissait, les garçons ne pensaient qu’à embrasser les filles. A s’envoyer en l’air. Tout le temps. […] Alors que, dans ce domaine, les filles étaient changeantes. Parfois, elles avaient envie d’embrasser et parfois, non. En fait, une fille était une forteresse imprenable bourrée de mystères. » ▬

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: aaron & jodie ▷ Laisse-moi devenir L'ombre de ton ombre mais, ne me quitte pas.    

Revenir en haut Aller en bas
 

aaron & jodie ▷ Laisse-moi devenir L'ombre de ton ombre mais, ne me quitte pas.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Devenir éleveur
» devenir guide peche
» Aaron Cel
» Devenir du kiosque Twisto du théâtre.
» Pour tous ceux qui rêvent de devenir bon shooters...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: HILLSTON, TEXAS :: Wedgewood Street :: Centennial Sportsplex-