AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
N'oubliez pas de voter tous les deux heures → tops-sites

Partagez | 
 

 #152 it's never too late to apologize

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

■ messages : 288 ■ monnaie : 1234
■ pseudo : melaluly (mélanie)
■ célébrité : astrid bergès-frisbey

MessageSujet: #152 it's never too late to apologize   Dim 1 Juin - 12:14

SERENA H. & FAUSTINE D.
it's never too late to apologize

Qu'est-ce qu'elle faisait devant cette porte ? C'était vraiment une mauvaise idée, elle le savait et pourtant elle était quand même. Elle, Faustine Davenport était devant la porte de Serena Harendale, une de ses ex-belle-sœur qui vivait chez ses ex-beaux-parents. Vous comprendrez qu'elle soit mal à l'aise. Elle avait un foulard à elle dans l'une de ses mains et elle attendait, elle ne savait trop quoi. Sûrement le courage de toquer à la porte, oui ça devait être cela. Le truc c'est que Serena et elle n'étaient pas en bons termes, il y a même bien longtemps qu'elles ne se parlaient plus. Mais après son divorce d'avec Teddy, Faustine ne voulait plus voir les Harendale. Elle avait en quelque sorte envoyé bouler les membres de la famille notamment avec Serena avec qui ça ne s'était pas bien fini. On pouvait dire que Faustine regrettait mais elle ne l'admettrait pas. Vous savez, elle et sa fierté mal placée. Seulement, elle avait besoin que ça s'arrange pour passer à autre chose ou en tout cas pour ne pas regretter et porter ce poids encore plus longtemps. Serena n'était pas responsable de ce qui avait pu se passer entre Teddy et elle. Personne n'était à blâmer d'ailleurs. Faustine avait à présent assez de recul pour faire un effort. Elle allait le faire. Elle souffla alors et appuya sur la sonnette.

Voilà elle avait appuyé mais elle n'était pas persuadée qu'elle aurait dû. Elle hésitait d'ailleurs à partir vite avant que Serena n'ouvre la porte. Peut-être qu'elle n'ouvrirait pas, peut-être qu'elle n'était pas chez elle. De toute façon, si elle n'ouvrait pas, Faustine ne reviendrait pas. Non elle déposerait le foulard dans la boîte aux lettres et retournerait à sa voiture. Ça serait ce qu'on appelle un signe du destin. Mais alors la porte s'ouvrit sur Serena Harendale. Faustine pouvait oublier les signes du destin. Quand Serena la vit, elle semblait surprise. En même temps, Faustine le serait à sa place si c'était Serena qui avait débarqué chez elle. Les deux femmes se regardèrent quelques instants avant que Faustine réussisse enfin à dire quelque chose. « Serena. Je suis venue te rapporter ce foulard. Oui je l'ai trouvé chez moi en faisant du rangement. Je me suis souvenue qu'il était à toi et j'ai pensé que tu aimerais le récupérer. » Faustine avait essayé de se montrer le plus détendu possible, pas sûr que ça ait fonctionné mais au moins, elle avait essayé. Le choix était à présent à Serena de poursuivre ou non cette entrevue.

_________________
S'il ne devait en rester qu'un, j'aurais voulu que ça soit toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

■ messages : 89 ■ monnaie : 469
■ pseudo : MalOuw - maëlle
■ célébrité : Cara Delevingne ♥

MessageSujet: Re: #152 it's never too late to apologize   Dim 20 Juil - 18:15



 

 
FAUSTINE & SERENA.

 
it's never too late to apologize


  Serena dansait légèrement sur sa chaise en rythme avec la musique émise par les écouteurs qu'elle avait mis dans ses oreilles il y avait de ça plusieurs heures déjà. La jeune femme était officiellement en vacances et elle comptait bien en profiter pleinement. Au programme? Pas grand chose, quelques sorties avec ses amis, profiter du soleil, aller à la piscine et bien évidemment du matage intensif de séries parce qu'elle avait pris du retard au cours de l'année scolaire. Elle allait peut-être partir en vacances mais elle n'avait encore rien de prévu à ce niveau là. La connaissant elle allait surement s’y prendre à la dernière minute. Elle surfait tranquillement sur internet, elle n’avait pas encore fait les soldes et comptait donc se rattraper en commandant en ligne. Cela faisait plus d’une heure qu’elle faisait un site internet qui avait quelques articles qui lui plaisaient et elle comptait bien se faire plaisir. De plus, elle avait réussi sa deuxième année de médecine avec distinction ce qui lui avait valu un merveilleux cadeau de ses parents, une nouvelle voiture. Elle mettait de côté depuis septembre pour s’en acheter une mais à présent qu’elle en avait une toute nouvelle, elle pouvait pleinement profiter de ses économies. Alors qu’elle s’apprêtait à effectuer son payement, elle entendit la sonnette de la maison retentir. D’ordinaire elle aurait laissé Krysta y aller mais sa sœur n’était pas là aujourd’hui et ses parents travaillaient. Elle souffla mais se leva de son siège quand même et quitta rapidement sa chambre pour aller ouvrir la porte.

Quelle fut sa surprise lorsqu'elle se retrouva nez à nez avec son ex-belle-soeur, Faustine. Cela faisait longtemps qu'elle ne l'avait plus vu ni n'avait eu de nouvelles d'elle, de toute façon, elle n'en désirait pas. Faustine et Serena s'étaient disputées après son divorce avec Teddy et cela ne s'était pas bien terminé. Serena avait tenté de se réconcilier avec son ex-belle-soeur qu'elle appréciait tout de même et avec qui elle était assez proche mais celle-ci l'avait repoussée. Serena avait donc fait une croix sur Faustine et n'avait plus jamais tenté d'établir un quelconque contact avec elle. Cependant Serena était un peu déconcertée quant à la raison de la présence de Faustine devant chez elle. Elle la fixa pendant un court instant et s'apprêtait à lui demander ce qu'elle foutait devant chez elle mais Faustine la devança. Serena l'observa un moment encore un peu étonnée de la voir. Comme perdue dans ses pensées, Serena en sortit finalement après quelques secondes. Faustine, ça fait longtemps. Elle ne l'avait pas dit froidement mais son ton n'était pas non plus des plus chaleureux. Pour être honnête, Serena regrettait un peu que cela se soit mal terminé entre elles deux car elle appréciait réellement Faustine. Elle vit que Faustine lui tendait son foulard qu'elle prit doucement. Elle ne se rappelait plus l'avoir oublié chez Faustine mais cela datait tout de même, sa mémoire pouvait lui faire défaut.Ah oui, le foulard. Merci de me l'avoir ramené. Elle prit un petit temps de pause. Un silence s'installa entre les deux jeunes femmes. Serena inspira et continua. Je.. Tu veux rentrer boire un café ou un thé? Serena était prête à laisser derrière leurs disputes passées et à repartir du bon pied avec Faustine. D'ailleurs pour montrer sa bonne foi, elle ouvrit un peu plus la porte.

love.disaster

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

#152 it's never too late to apologize

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» late model
» Pop Shove-It avec un sorte de late backfoot heelflip
» Kansas City Car Shows, late 50s & early 60s
» Dirt Super Late Model, 1999, Rocket
» Le CASCOL

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: HILLSTON, TEXAS :: Wedgewood Street-