AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
N'oubliez pas de voter tous les deux heures → tops-sites

Partagez | 
 

 Brother's day [Bastian & Mathys]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

■ messages : 124 ■ monnaie : 1207
■ pseudo : G.
■ célébrité : Jadon Wells

MessageSujet: Brother's day [Bastian & Mathys]   Lun 19 Mai - 18:00

Il faut l'avouer, il passait plus de temps avec ses soeurs que ses frères, aucune idée pourquoi, parfois il se demandait si s'était parce que ses frères ne l'aimaient pas, mais il ne posait jamais la question. Quand il était avec l'un de ses frères, celui-ci était toujours gentil, alors pourquoi penser qu'il ne l'aimait pas ? Ils étaient sûrement plus occupé seulement... et c'est pas ce qu'il y a de plus marrant de passer la journée avec un gamin malade qui ne peut pas courir et faire tout ce qu'il veut. La maison était très tranquille lorsqu'il sortit de sa chambre toujours en pyjama avec sa peluche Skippy, qui était un petit chien tout blanc. Il passa devant les autres chambres qui était vide, sauf celle de son grand frère Bastian qui dormait toujours. Mathys lui avait du mal à dormir, il dormait très peu, comme il avait du mal à respirer c'était pas pratique pour dormir. Donc en plus d'être épuisé à force de forcer pour envoyer de l'air à ses poumons il ne pouvait pas récupérer par le sommeil, du moins pas complétement.

Il descendit à l'étage sans faire trop de bruit pour ne pas réveiller son grand frère, il ne voulait surtout pas qu'il se réveille de mauvaise humeur parce que Mathys aurait fait trop de bruit. Non c'était définitivement pas le genre du jeune enfant. Il se rendit directement dans le salon pour se mettre assis devant la petite table du salon où un casse-tête était commencé, il l'avait commencé la veille, mais n'avait pas eu le temps de le finir. Il pourrait le finir se matin comme il n'avait rien d'autres à faire. Il n'avait pas école aujourd'hui, c'était samedi, donc le weekend ce qui veut dire on reste à la maison. Mathys n'avait pas pris son médicament du matin encore, il était rangé trop haut pour lui, donc il devait attendre qu'un membre de la famille puisse lui donner. Il était donc assis là avec sa peluche à essayer de trouver la place des derniers pièces du casse-tête. Il aurait pu regarder les dessins animés, mais il ne voulait pas prendre le risque que la télé réveille Bastian. Il aimait beaucoup ses frères et soeurs, ils étaient gentils avec lui et s'occupait bien de lui depuis la mort de leur parents. Mort qui avait été très difficile pour le jeune enfant qui était dépendant de ses parents à cause de sa maladie. Il avait une respiration bruyante ce matin, comme tous les matins, surtout avant de prendre ses médicaments, normalement il devait les prendre dès son réveil, mais il se dit que ça pourrait attendre le réveil de son frère. Enfin bref, il était concentrer sur son casse-tête, il n'entendait plus les bruits autour de lui voulant finir son casse-tête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

■ messages : 516 ■ monnaie : 734
■ pseudo : sweet disaster × anais
■ célébrité : Diego fuckinghot Barrueco

MessageSujet: Re: Brother's day [Bastian & Mathys]   Sam 24 Mai - 11:03




Brother's Day
≈ ≈ ≈

Ah ce que j’aime les jours comme ça, me réveillé seul dans la chambre au calme. Je dois avouer que je peux être un peu grognon quand je n’ai pas mon compte de sommeil. C’est surtout mon cadet qui en fait les frais car il a la mal chance de devoir partager sa chambre avec moi. Heureusement, aucun signe de lui et comme je n’entends pas des chamailleries ou des cris de fille un peu partout cela veut dire que les jumelles ne sont pas la non plus. En plus de cela je sais qu’Emery travail ce matin, j’ai vu son nom inscrit sur le planning au restaurant. Le seul qui reste sur la petite liste familial est Mathys, il est discret alors je ne saurais qu’en faisant un tour de maison si il est là ou non. Pour le moment je profite un peu du calme pour m’étirer et rester bien au chaud sous ma couette. Je ne suis pas du matin ça c’est sur et surtout quand on prend en compte le fais que je suis rentré en plein milieu de la nuit. Je suis même passé par la fenêtre pour ne réveiller personne mis à part mon frère. Il n’a qu’à ne pas avoir la même chambre que moi. Le pauvre, je sais qu’il avait cours particulier avec Jodie ce matin, il a dû la rejoindre chez elle, ce n’est pas comme si elle habitait loin en même temps. Passant une jambe en dehors de mon lit je pousse un soupir, je resterais bien toute la journée à glander dans mon lit. Mon ventre en a décidé autrement malheureusement. J’enfile le premier short qui me passe sous la main dans mon armoire. Un short de plage bleu avec des petites fleurs colorées… ça fera l’affaire. Un tee shirt par-dessus et ça fera l’affaire. Une casquette à l’envers pour cacher mes cheveux que j’ai la flemme de coiffer tout de suite et je me retrouve ni une, ni deux dans les escaliers. Arrivé en bas je vis mon plus jeune frère penché sur la table, l’air concentré, fixant un casse-tête posé face à lui. Une sourire sur le visage, je m’approche doucement de lui, il n’a pas l’air d’avoir remarqué ma présence. « Salut beau gosse ! Bien dormi ? » Il était sans conteste le plus mignon de la maison et c’est surement pour ça que les filles ce l’accapare. Je ne devrais pas dire ça comme ça mais je n’ai pas d’autre mot en tête pour le moment. Le truc c’est que je passerais bien plus de temps avec lui mais il y a toujours une de nos sœurs autour de lui quand il n’est pas à l’école. « Tu as pris t’es médicament ce matin ? » Il avait une respiration forte, je l’avais remarqué dès mon arrivé dans la pièce. Même si on les lui a donné je préfère tout de même vérifier au cas où.

_________________

J'ai ces rêves. Dans ces rêves, rien n'est réel, rien n'est solide, tout n'est que pure fantaisie. N'importe quoi. Une illusion. Dans ces rêves, je suis une vie qui est déjà passée. Aujourd'hui n'est qu'un fantôme, ça me hante. Mes fantômes ne me laisseront pas l'oublier. Un bruit de fond. Je n'y fais plus attention. Mais parfois ça devient fort. Comme si quelqu'un avait monté le son. Tu dois le sentir, vraiment le sentir. L'accepter. Et ensuite, ça redevient du bruit. Mais t'arrêtera jamais de l'entendre. Plus jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

■ messages : 124 ■ monnaie : 1207
■ pseudo : G.
■ célébrité : Jadon Wells

MessageSujet: Re: Brother's day [Bastian & Mathys]   Sam 24 Mai - 12:02

C'est vrai qu'il avait toujours une de ses soeurs autour de lui voir deux soeurs en même temps, le fait qu'il soit malade et mignon faisait qu'il avait beaucoup d'attention. Mais on ne peux pas l'accuser de chercher cette attention, au contraire il est toujours très discret, il fait attention de faire plaisir aux autres. Il n'a pas l'habitude demander grand chose, enfin ce matin il avait réussit à dormir un peu plus tard que d'habitude et quand il avait ouvert les yeux tout le monde excepté Bastian était parti, ils avaient beau être une famille nombreuse, la maison se vidait rapidement. Bientôt, il ne serait plus dans cette maison, enfin durant quelques jours voir semaine le temps qu'il aille mieux et qu'on lui fasse la greffe. Il était de plus en plus malade et son médecin traitant souhaitait le faire hospitalisé pour surveiller son état de santé qui se dégradait de plus en plus. La mort de ses parents n'avaient pas aidé. Il releva la tête quand il entendit la voix de son frère et lui dit un petit sourire : « Salut! Oui pas pire... toi? » Mathys ne dormait jamais très bien non plus, son sommeil était coupé, souvent interrompu par des périodes difficiles, des moments où il avait du mal à dormir.

Il venait tout juste de vivre le casse-tête, alors il dit : « Regarde, j'ai réussi à le finir! » C'était un de ses casse-tête plus difficile, avec plusieurs pièces qui était plus petites, pas comme les premiers qu'il a fait qui était composé de 6-8 pièces d'une bonne grosseurs. Sa respiration était forte, comme il n'avait pas pris son médicaments du matin, donc quand son grand-frère lui demanda s'il avait pris son médicament il se leva et répondit : « Non.. j'ai pas pu, il est trop haut dans la salle de bain et tout le monde était parti et tu faisais dodo. » Faire de grosses phrases étaient difficile pour lui, il devait prendre des pauses alors qu'il parlait et en pris une plus grande pour ensuite ajouter. « J'voulais pas te réveiller... » Il détestait déranger un de ses frères ou ses soeurs, il attendait qu'ils ne soient plus occupés pour demander quelques choses et lorsqu'il demandait quelque chose c'était surtout pour ses médicaments qu'il ne pouvait pas prendre seul par sécurité. Il était trop petit pour s'occuper de ses médicaments, si par erreur il en prenait deux ou il oubliait qu'il l'avait pris... Il n'avait plus qu'à suivre Bastian maintenant pour prendre son médicament.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

■ messages : 516 ■ monnaie : 734
■ pseudo : sweet disaster × anais
■ célébrité : Diego fuckinghot Barrueco

MessageSujet: Re: Brother's day [Bastian & Mathys]   Sam 31 Mai - 10:45




Brother's Day
≈ ≈ ≈

L’avantage de ne rien prévoir en avance c’est qu’à chaque début de journée je suis libre de faire ce qu’il me plait. Si je veux voir quelqu’un je l’appel mais je ne suis pas forcer d’aller le voir non plus puisque je n’ai pas prévu il y a deux jour que je voulais voir cette personne précisément. En partant de ce principe je suis toujours libre pour passer du temps avec ma famille. Ces derniers temps je me suis rendu compte que les moments que nous passons ensemble sont précieux et si avant je privilégiais mes sortis et mes amis maintenant je renonce très bien à une soirée au skate Park pour rester regarder un film avec mes frères et sœur. Ou alors je coupe mon portable pour passer du temps tranquillement avec mon frère. J’avais laissé mon portable dans ma chambre et sachant que Mathys se trouve dans la maison lui aussi je n’irais pas le chercher. « Moi comme une marmotte tu me connais » Si lui a du mal à dormir moi c’est tout l’inverse. Quand je commence à dormir ce n’est même pas la peine d’essayer de me réveiller. J’ai un sommeil très profond surtout quand je rentre au beau milieu de la nuit et que je suis en plein sommeil quand tout le monde se lève.

Mathys me montra son casse-tête, tout fier de lui. « Bravo, il avait l’air dur celui-là » Comparé à ceux que je le vois faire parfois les pièces ont l’air plus nombreuses. Personnellement je n’ai jamais eu la patience de faire ce genre de chose. Je restais devant dix minutes avant de perdre patiente et d’allumer ma console ou aller faire du sport à l’extérieur. « Non... j'ai pas pu, il est trop haut dans la salle de bain et tout le monde était parti et tu faisais dodo. » Je lui souris gentiment, c’est bien le seul dans la maison à être aussi gentil. Tous les autres, et surtout les jumelles, serait venu me frapper avec un oreiller pour me réveiller et me forcer à les aider avant que je ne puisse me rendormir. J’entrepris d’aller lui prendre en vitesse son médicament sur l’étagère. « J'voulais pas te réveiller... » Préparant un verre d’eau et un cachet je m’accroupis ensuite devant lui pour lui donner le tout. « Tu sais, quand c’est comme ça vient me réveiller ça ne me dérange pas. T’es bien le seul sur qui je ne grognerais pas en me réveillant » J’aime surtout me plaindre alors quand c’est les filles j’en rajoute beaucoup mais il est vrai que si il venait me réveillé le contexte n’est pas le même. Je ne vais pas grogner sur mon petit frère qui veut juste ses médicaments, par contre si quelqu’un vient me réveiller pour un rouge à lèvre posé trop haut là ce n’est plus la même chose. « Tu as pris ton petit déjeuner ? » Mon ventre grondait depuis que j’avais posé le pied en dehors du lit. Le matin j’ai toujours une faim de loup. « Je vais faire des pancakes et du bacon, ça te tente ? » Prendre un petit déjeuner avec moi c’est comme assister au repas de Thanksgiving d’une famille de 30 personnes. Il y a toujours plein de chose sur la table et bien sûr j’en mange la moitié à moi tout seul. 

_________________

J'ai ces rêves. Dans ces rêves, rien n'est réel, rien n'est solide, tout n'est que pure fantaisie. N'importe quoi. Une illusion. Dans ces rêves, je suis une vie qui est déjà passée. Aujourd'hui n'est qu'un fantôme, ça me hante. Mes fantômes ne me laisseront pas l'oublier. Un bruit de fond. Je n'y fais plus attention. Mais parfois ça devient fort. Comme si quelqu'un avait monté le son. Tu dois le sentir, vraiment le sentir. L'accepter. Et ensuite, ça redevient du bruit. Mais t'arrêtera jamais de l'entendre. Plus jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

■ messages : 124 ■ monnaie : 1207
■ pseudo : G.
■ célébrité : Jadon Wells

MessageSujet: Re: Brother's day [Bastian & Mathys]   Sam 31 Mai - 14:10

Mathys était le plus tranquille de la famille c'est vrai, il n'osait pas déranger les autres, il n'avait donc pas été déranger son frère qui lui dormait très bien, il l'enviait, il aimerait être capable de dormir autant que lui, mais quand il fermait les yeux il avait peur de ne plus jamais les ouvrir, de s'endormir comme leur parents. Comme c'est ce qu'on lui avait dit que leur parents étaient morts, qu'il faisait un long dodo en quelques sortes, une façon de ne pas lui faire peur. Comme il avait eut peur de ce qui était arrivé à ses parents, il se demandait s'il avait mal et s'il était triste à ce moment-là, c'est ce qu'il pensait quand on lui a dit que son père et sa mère sont morts. Enfin, il eut un petit sourire alors qu'il se compara à une marmotte, Mathys aimait les moments qu'il passait avec son grand-frère qui lorsqu'il était avec lui ne faisait que s'occuper de lui, il ne jouait pas sur son téléphone ou encore ne parlait pas au téléphone avec des amis, non, il s'occupait et jouait avec son petit frère.

C'est vrai que le casse-tête avait été plus dur que les autres, l'enfant était très patient à cause de sa maladie. « Ouiii il était plus dur, ça m'a pris super longtemps le faire. » Lui n'avait pas la même notion du temps que son frère, mais pas grave. Il était content d'avoir réussit. Alors qu'il lui répondit qu'il n'avait pas pu prendre ses médicaments son frère se dépêcha d'aller lui prendre. « Merci. » Il pris son médicaments lui du matin était un sirop qui apaisait sa gorge et aidait à sa respiration. Son frère lui affirmait qu'il pouvait le réveiller, qu'il ne le gronderait pas pour ça, mais Mathys voulait pas le réveiller alors il répondit : « J'capable d'attendre, c'est pas grave! Pis Kay a dit que tes impossible à réveiller! » Le petit était patient et il n'allait jamais réveiller les autres, même s'il n'allait pas bien, il attendait que les autre se réveille s'il allait réveiller quelqu'un c'était qu'il n'allait vraiment, mais vraiment pas bien et ce n'était arrivé qu'une fois et quelques semaines après la mort de leur parents. S'il avait manger? Non, de toute façon il arrivait à peine à manger, il se forçait, mais il n'avalait pas grand chose le trois quart du temps. Pour lui s'était épuisant manger, mâcher la nourriture l'avaler, lui demandait un effort qu'elle ne demandait pas aux autres, à ceux qui n'avait pas des problèmes de santé comme lui. « Non j'ai pas manger... » Il suivit Bastian dans la cuisine afin qu'il mange avec lui, il aimait bien les pancakes c'était pas trop dur à manger, mais le bacon il aimait moins, c'était plus dur à manger enfin plus croustillants, plus difficile à avaler c'est pourquoi il répondit : « J'veux bien des pancakes... mais juste une petite. » Le mettre devant une grosse assiette n'était qu'un plan pour le découragé et dans ces cas là souvent il mangeait encore moins, ce qu'il préférait c'était les potages, surtout ceux à la patate douce! « J'peux t'aider ? » Il voulait aider son grand-frère à cuisiner, Mathys était trop petit pour les comptoirs, mais il pourrait toujours grimper sur une chaise ou s'asseoir sur le comptoir pour aider Bastian a faire le mélange à pancakes!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

■ messages : 516 ■ monnaie : 734
■ pseudo : sweet disaster × anais
■ célébrité : Diego fuckinghot Barrueco

MessageSujet: Re: Brother's day [Bastian & Mathys]   Jeu 3 Juil - 19:38




Brother's Day
≈ ≈ ≈

Mon plus jeune frère avait l’air de bien s’amuser avec ses casse-tête. Je n’ai jamais eu la patience pour ce genre de chose. A son âge j’étais plutôt un débile surexcité qui passait son temps à courir partout et surtout faire l’imbécile devant tout le monde… Ce n’est pas vraiment très différent de maintenant en fin de compte quand on y pense. Je suis toujours aussi con, mes jeux à l’extérieure on juste un peu changer. Mais mon petit frère lui ne peux pas allez courir partout et c’est ça la différence. J’aurais bien aimé lui apprendre à faire ce que je faisais c’est-à-dire jouer au ballon sans règle et l’envoyer chez la voisine pour l’énerver ou tout plein de chose comme ça. Du coup je me contente de le soutenir dans ce qu’il fait comme en ce moment, avec ce sourire fier en voyant mon petit frère réussir quelque chose qui lui tiens à cœur. « J'capable d'attendre, ce n’est pas grave! Pis Kay a dit que tes impossibles à réveiller! » Je laisse s’échapper un rire fin. C’est vrai dans un sens et faux d’un autre. Une personne normalement constitué et bien dans sa tête n’arrivera pas à me réveiller mais Kay l’a déjà fait. En même temps quand une folle furieuse vous saute dessus sans crier gare et vous frappe avec un oreillé, vous vous réveillé à coup sûr je peux vous le dire. « Pas faux, tu pourras quand même lui demander des conseils pour le faire, elle trouve toujours quelque chose de créatif » J’aime mes sœurs mais certain matin je n’irais pas dire cela.  Elles peuvent être adorables comme elles peuvent me taper réellement sur le système. Ce sont des filles après tout. Je ne cherche même plus à les comprendre, trop de complication pour ma petite tête.
Quand je suis dans une cuisine je me sens tout de suite bien. Déjà parce que je suis un très très gros mangeur mais aussi parce que j’adore créer des plats et faire plaisir aux gens qui m’entourent. Alors que mon petit frère était en train de prendre place face à moi j’en profitait pour mettre à cuire quelques tranches de bacon et deux œufs dans des poêles.  Nos deux appétits respectifs faisaient un sacré contraste. « J'peux t'aider ? » Avec un sourire je lui fis oui de la tête avant de sortir sur la table tous les ingrédients dont j’allais avoir besoin. Lait, farine, sucre et autre. « Je mélange et tu mets les ingrédients au fur et à mesure ? » Je comptais les proportions avant de commencer. Une fois le tout répartit je soulevais mon frère le faire s’asseoir près de moi sur le comptoir. « C’est partit pour faire les meilleur pancakes du monde » Avec un grand sourire sur le visage je commençais à touiller.

_________________

J'ai ces rêves. Dans ces rêves, rien n'est réel, rien n'est solide, tout n'est que pure fantaisie. N'importe quoi. Une illusion. Dans ces rêves, je suis une vie qui est déjà passée. Aujourd'hui n'est qu'un fantôme, ça me hante. Mes fantômes ne me laisseront pas l'oublier. Un bruit de fond. Je n'y fais plus attention. Mais parfois ça devient fort. Comme si quelqu'un avait monté le son. Tu dois le sentir, vraiment le sentir. L'accepter. Et ensuite, ça redevient du bruit. Mais t'arrêtera jamais de l'entendre. Plus jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

■ messages : 124 ■ monnaie : 1207
■ pseudo : G.
■ célébrité : Jadon Wells

MessageSujet: Re: Brother's day [Bastian & Mathys]   Jeu 3 Juil - 22:49

Mathys était pas chiant comme petit frère, il était tranquille et comme il avait perdu ses parents il avait peur de perdre ses frères et soeurs, il faisait tout pour être le plus gentil, le plus sage possible pour ne pas se faire détester. Il hocha la tête au parole de son grand frère, mais il savait pas trop, il avait peur même si son frère lui disait le contraire, que celui-ci se fâche sur le coup et lui dise de s'en aller, de le laisser dormir. On sait jamais et Mathys ne voulait pas prendre de chance. Il avait suivit son frère dans la cuisine quand celui-ci dit qu'il était temps de manger, après que celui-ci lui ai montrer son casse-tête, comme le petit aimait, il aimait aussi faire de ces bracelets en élastique qu'un peu tout les enfants faisaient depuis un moment et il aimait en donner à ses frères et soeurs, il en fera sûrement plus tard, mais ce matin il avait voulu finir son casse-tête.

Comme il regardait son frère faire, il voulait se rendre utile alors il lui demanda s'il pouvait aider et il eu un sourire quand celui-ci lui affirma qu'il pouvait, qu'il pourrait ajouter les ingrédients alors que son grand frère allait mélanger les ingrédients. « D'accord! » Le petit était juste content de pouvoir aider. Il se laissa prendre pour se faire mettre sur le comptoir afin de pouvoir mettre les ingrédients dans le bol. « Ouii ! miam! » Le petit fit un sourire alors qu'il pris les ingrédients dans l'ordre que Bastian lui dit pour les verser dans le bol et le regarder mélanger. Le petit était petit alors il se faisait souvent prendre par ses frères et soeurs et ça l'évitait aussi de le fatiguer, il avait aussi l'habitude d'être grimpé sur les comptoirs ou les tables, il n'avait pas peur de tomber, au début oui, mais plus maintenant. Il versait le tout et quand tout était dedans le demanda à son frère : « J'peux essayer de mélanger? » Il voulait apprendre à cuisiner, devenir bon comme son frère, qui était selon le petit le meilleur cuisiner au monde, bon c'était peut-être pas vrai, mais au yeux de son petit frère c'était le cas. Pour lui ses frères et soeurs étaient les meilleurs dans leur domaine. Le petit regardait faire son frère et s'était redresser pour voir le mélange que son frère devait avoir fini maintenant. Il avait hâte d'en manger, même s'il en avait déjà mangé là c'était pas la même chose il avait aidé son frère à en faire. « On fait quoi aujourd'hui ? » Il espérait passer la journée avec son frère, il pouvait pas le voir tout le temps, comme Bastian travaillait et passait aussi du temps avec ses amis, alors Mathys quand il le pouvait voulait passer du temps avec lui. Fallait qu'il lui donne son cadeau aussi, il lui avait fait un bracelet d'élastique hier soir, il l'avait oublié dans sa chambre, il l'avait fait dans les couleurs préférés de son grand frère c'était pas le premier, mais celui-ci il l'avait fait en forme de serpent il avait vu un vidéo qui montrait comment faire alors il avait décidé de le donner à son grand frère, Bastian comme il avait utilisé les couleurs préférés de celui-ci, il espérait que ça allait lui plaire, il lui donnera après le petit déjeuner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Brother's day [Bastian & Mathys]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Brother's day [Bastian & Mathys]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Vend bois Bastian Steger
» dog brother !
» Bastian Schweinsteiger
» bar brother
» Mavic SLR 2012 ou Cranks brother cobalt 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: FORT MACDEN :: Main Street-