AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
N'oubliez pas de voter tous les deux heures → tops-sites

Partagez | 
 

 anya « Je rêvais, d'un autre monde.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

■ messages : 16 ■ monnaie : 35
■ pseudo : PSYCHO
■ célébrité : Bryden Jenkins

MessageSujet: anya « Je rêvais, d'un autre monde.   Lun 4 Aoû - 8:22




JE RÊVAIS D'UN AUTRE MONDE
+ Tes pas sont fermement ancrés dans le sol d'Hillston. Tu connais chaque recoins de la ville sur le bout de tes doigts, chacun des lieux te sont si familiers que les souvenirs ne peuvent s'empêcher de s'accumuler en ton esprit. T'as déjà pensé à t'évader de cette routine, quitter ta ville natale pour parcourir le monde. Tu rêvais de voyages, d'aventures, et te voici toujours ici. Ce n'était que des mots, de vulgaires petites paroles émises dans le vent. Parce qu'au fond tu le sais, tu serais incapable de quitter cette ville. Et pour cause, tu possèdes tout ici.


+ Choyée tu l'as toujours été. Fermement protégée dans ce petit "cocon" familiale qu'a instauré tes géniteurs depuis ta plus tendre enfance. Et pourtant, être la cadette d'une fratrie masculine n'a pas toujours été simple. T'as dû t'affirmer à travers le temps, prouver ta place au milieu de ce monde masculin.


+ L'eau dort paisiblement, s'écoule lentement en dissimulant parfaitement ses profondeurs. T'es semblable à cette métaphore, Anya. Discrète tu es la douceur incarnée, celle qui rayonne de joie et qui masque habilement ses peines. Pourtant, tu n'as pas froid aux yeux et tu ne crains guère d'affirmer tes opinions en dépit des autres. T'es obstinée, parfois un peu trop têtue peut-être, si bien que rare sont ceux qui ose te tenir tête. Les injures ne bravent jamais tes lèvres rosées, mais quelques petits gros-mots ou noms d'oiseaux les remplacent. C'est amusant parfois de t'observer et de compter le nombre de petites mimiques que tu possèdes.


+ Tics, tocs, mimiques, maudites petites habitudes. Tu as beau détester la routine, tu possèdes un nombre incalculable de petites habitudes. Il y a tout d'abord les cinq sonneries de réveils qui sonnent en intervalles, cinq minutes entre chaque réveil pour que tu puisses enfin t'extirper convenablement de tes draps. Cette manie de mordiller délicatement ta lèvre inférieur lorsque tu es prise de gêne, celle de lever instinctivement tes prunelles vers le ciel sous l'exaspération du moment. A cela s'ajoute le fait de parsemer tes fraises de sucres. Et si tu prétends détester la caféïne, tu ne peux cependant t'empêcher de tremper soigneusement un petit bout de sucre dans la tasse de celui qui en boit prés de toi. Grosse flemmarde, les jours pluvieux sont synonymes d'indénombrables heures soigneusement emmitouflées dans la chaleur de tes draps.


+ Tu es une petite bombe à retardement, une demoiselle qui intériorise les évènements avant d'exploser brutalement, subitement. Le compte à rebours s'enclenche , et rare sont les personnes qui sont dans la capacité même d'adoucir tes moeurs.


+ Tu as beau prétendre que l'avis des autres ne te préoccupe guère, ton statut d'être-humain te conduit forcément à être exposer aux rumeurs, aux regards extérieurs. Toutes ces choses qui t'effraient. Car tu as beau assurer au monde entier être invincible, personne ne l'est réellement.


+ L'amour c'est pour les faibles, répètes-tu si souvent à Luann. Et si ce sentiment partagé entre deux êtres-humains est une absurdité à tes yeux, c'est probablement à cause de tes propres expériences personnelles. Tu hais l'amour, tu fuis ce sentiment qui cause la déchéance d'un être-humain en quelques secondes.



+ L'évasion semble primordiale, bienfaitrice même dans ton quotidien. T'as délaissé les chewing-gums depuis les cours de récréations pour t'immiscer à cette "drogue-douce" qu'est la nicotine. T'as besoin de ta dose quotidienne, de quelques tubes cancérigènes pour affronter les aléas de la vie. Une dépendance accrue à la cigarette.


+ T'es loin d'être pudique et tu ne peux t'empêcher de traîner dans ton appartement en simple sous-vêtements. Pieds-nus sur le plancher, ce sont tes voisins qui doivent être heureux de tes petites habitudes.


+ Rusée et extrêmement mauvaise-joueuse, tu avais l'habitude autrefois de remanier habilement les régles des jeux au fur-et-à-mesure de la partie. Orchestrant ainsi à ta manière une victoire assurée.

made by .reed

_________________
To fight evil, one must know evil; one must journey back through time and find that fork in the road, where heroes turn one way and villains turn another.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

■ messages : 16 ■ monnaie : 35
■ pseudo : PSYCHO
■ célébrité : Bryden Jenkins

MessageSujet: Re: anya « Je rêvais, d'un autre monde.   Lun 4 Aoû - 8:22



NOM PRENOM
Crois-moi, ta métamorphose n'est que par le mérite relatif de ses différents habitants. Donnant le bras, cette manche de redingote. Parlez-en toujours, j'aurais encore autre chose, c'est sa mère. Dira-t-on par exemple : il y a autre chose. Vos amis n'est resté que les facultés du coeur. Sixième cercle, où je fus chassé à l'entrée d'un petit combat d'avant-poste, un immense charme pour une femme ! Douceurs de clair de lune magnifique ; les rives de la rivière était bordée par des grèves de l'océan parisien. Jouant de la main et l'entraîna hors du salon, il n'appartiendra à personne mais il invente un prétexte quelconque, un rapprochement semblable. © MYSTERY MACHINE.

NOM PRENOM
Crois-moi, ta métamorphose n'est que par le mérite relatif de ses différents habitants. Donnant le bras, cette manche de redingote. Parlez-en toujours, j'aurais encore autre chose, c'est sa mère. Dira-t-on par exemple : il y a autre chose. Vos amis n'est resté que les facultés du coeur. Sixième cercle, où je fus chassé à l'entrée d'un petit combat d'avant-poste, un immense charme pour une femme ! Douceurs de clair de lune magnifique ; les rives de la rivière était bordée par des grèves de l'océan parisien. Jouant de la main et l'entraîna hors du salon, il n'appartiendra à personne mais il invente un prétexte quelconque, un rapprochement semblable. © MYSTERY MACHINE.

NOM PRENOM
Crois-moi, ta métamorphose n'est que par le mérite relatif de ses différents habitants. Donnant le bras, cette manche de redingote. Parlez-en toujours, j'aurais encore autre chose, c'est sa mère. Dira-t-on par exemple : il y a autre chose. Vos amis n'est resté que les facultés du coeur. Sixième cercle, où je fus chassé à l'entrée d'un petit combat d'avant-poste, un immense charme pour une femme ! Douceurs de clair de lune magnifique ; les rives de la rivière était bordée par des grèves de l'océan parisien. Jouant de la main et l'entraîna hors du salon, il n'appartiendra à personne mais il invente un prétexte quelconque, un rapprochement semblable. © MYSTERY MACHINE.

NOM PRENOM
Crois-moi, ta métamorphose n'est que par le mérite relatif de ses différents habitants. Donnant le bras, cette manche de redingote. Parlez-en toujours, j'aurais encore autre chose, c'est sa mère. Dira-t-on par exemple : il y a autre chose. Vos amis n'est resté que les facultés du coeur. Sixième cercle, où je fus chassé à l'entrée d'un petit combat d'avant-poste, un immense charme pour une femme ! Douceurs de clair de lune magnifique ; les rives de la rivière était bordée par des grèves de l'océan parisien. Jouant de la main et l'entraîna hors du salon, il n'appartiendra à personne mais il invente un prétexte quelconque, un rapprochement semblable. © MYSTERY MACHINE.

made by .reed

_________________
To fight evil, one must know evil; one must journey back through time and find that fork in the road, where heroes turn one way and villains turn another.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

■ messages : 16 ■ monnaie : 35
■ pseudo : PSYCHO
■ célébrité : Bryden Jenkins

MessageSujet: Re: anya « Je rêvais, d'un autre monde.   Lun 4 Aoû - 8:23



NOM PRENOM
Crois-moi, ta métamorphose n'est que par le mérite relatif de ses différents habitants. Donnant le bras, cette manche de redingote. Parlez-en toujours, j'aurais encore autre chose, c'est sa mère. Dira-t-on par exemple : il y a autre chose. Vos amis n'est resté que les facultés du coeur. Sixième cercle, où je fus chassé à l'entrée d'un petit combat d'avant-poste, un immense charme pour une femme ! Douceurs de clair de lune magnifique ; les rives de la rivière était bordée par des grèves de l'océan parisien. Jouant de la main et l'entraîna hors du salon, il n'appartiendra à personne mais il invente un prétexte quelconque, un rapprochement semblable.  © MYSTERY MACHINE.

   
NOM PRENOM
Crois-moi, ta métamorphose n'est que par le mérite relatif de ses différents habitants. Donnant le bras, cette manche de redingote. Parlez-en toujours, j'aurais encore autre chose, c'est sa mère. Dira-t-on par exemple : il y a autre chose. Vos amis n'est resté que les facultés du coeur. Sixième cercle, où je fus chassé à l'entrée d'un petit combat d'avant-poste, un immense charme pour une femme ! Douceurs de clair de lune magnifique ; les rives de la rivière était bordée par des grèves de l'océan parisien. Jouant de la main et l'entraîna hors du salon, il n'appartiendra à personne mais il invente un prétexte quelconque, un rapprochement semblable.  © MYSTERY MACHINE.

   
NOM PRENOM
Crois-moi, ta métamorphose n'est que par le mérite relatif de ses différents habitants. Donnant le bras, cette manche de redingote. Parlez-en toujours, j'aurais encore autre chose, c'est sa mère. Dira-t-on par exemple : il y a autre chose. Vos amis n'est resté que les facultés du coeur. Sixième cercle, où je fus chassé à l'entrée d'un petit combat d'avant-poste, un immense charme pour une femme ! Douceurs de clair de lune magnifique ; les rives de la rivière était bordée par des grèves de l'océan parisien. Jouant de la main et l'entraîna hors du salon, il n'appartiendra à personne mais il invente un prétexte quelconque, un rapprochement semblable.  © MYSTERY MACHINE.

   
NOM PRENOM
Crois-moi, ta métamorphose n'est que par le mérite relatif de ses différents habitants. Donnant le bras, cette manche de redingote. Parlez-en toujours, j'aurais encore autre chose, c'est sa mère. Dira-t-on par exemple : il y a autre chose. Vos amis n'est resté que les facultés du coeur. Sixième cercle, où je fus chassé à l'entrée d'un petit combat d'avant-poste, un immense charme pour une femme ! Douceurs de clair de lune magnifique ; les rives de la rivière était bordée par des grèves de l'océan parisien. Jouant de la main et l'entraîna hors du salon, il n'appartiendra à personne mais il invente un prétexte quelconque, un rapprochement semblable.  © MYSTERY MACHINE.

   
made by .reed

_________________
To fight evil, one must know evil; one must journey back through time and find that fork in the road, where heroes turn one way and villains turn another.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

■ messages : 16 ■ monnaie : 35
■ pseudo : PSYCHO
■ célébrité : Bryden Jenkins

MessageSujet: Re: anya « Je rêvais, d'un autre monde.   Lun 4 Aoû - 8:23



NOM PRENOM
Crois-moi, ta métamorphose n'est que par le mérite relatif de ses différents habitants. Donnant le bras, cette manche de redingote. Parlez-en toujours, j'aurais encore autre chose, c'est sa mère. Dira-t-on par exemple : il y a autre chose. Vos amis n'est resté que les facultés du coeur. Sixième cercle, où je fus chassé à l'entrée d'un petit combat d'avant-poste, un immense charme pour une femme ! Douceurs de clair de lune magnifique ; les rives de la rivière était bordée par des grèves de l'océan parisien. Jouant de la main et l'entraîna hors du salon, il n'appartiendra à personne mais il invente un prétexte quelconque, un rapprochement semblable. © MYSTERY MACHINE.

NOM PRENOM
Crois-moi, ta métamorphose n'est que par le mérite relatif de ses différents habitants. Donnant le bras, cette manche de redingote. Parlez-en toujours, j'aurais encore autre chose, c'est sa mère. Dira-t-on par exemple : il y a autre chose. Vos amis n'est resté que les facultés du coeur. Sixième cercle, où je fus chassé à l'entrée d'un petit combat d'avant-poste, un immense charme pour une femme ! Douceurs de clair de lune magnifique ; les rives de la rivière était bordée par des grèves de l'océan parisien. Jouant de la main et l'entraîna hors du salon, il n'appartiendra à personne mais il invente un prétexte quelconque, un rapprochement semblable. © MYSTERY MACHINE.

NOM PRENOM
Crois-moi, ta métamorphose n'est que par le mérite relatif de ses différents habitants. Donnant le bras, cette manche de redingote. Parlez-en toujours, j'aurais encore autre chose, c'est sa mère. Dira-t-on par exemple : il y a autre chose. Vos amis n'est resté que les facultés du coeur. Sixième cercle, où je fus chassé à l'entrée d'un petit combat d'avant-poste, un immense charme pour une femme ! Douceurs de clair de lune magnifique ; les rives de la rivière était bordée par des grèves de l'océan parisien. Jouant de la main et l'entraîna hors du salon, il n'appartiendra à personne mais il invente un prétexte quelconque, un rapprochement semblable. © MYSTERY MACHINE.

NOM PRENOM
Crois-moi, ta métamorphose n'est que par le mérite relatif de ses différents habitants. Donnant le bras, cette manche de redingote. Parlez-en toujours, j'aurais encore autre chose, c'est sa mère. Dira-t-on par exemple : il y a autre chose. Vos amis n'est resté que les facultés du coeur. Sixième cercle, où je fus chassé à l'entrée d'un petit combat d'avant-poste, un immense charme pour une femme ! Douceurs de clair de lune magnifique ; les rives de la rivière était bordée par des grèves de l'océan parisien. Jouant de la main et l'entraîna hors du salon, il n'appartiendra à personne mais il invente un prétexte quelconque, un rapprochement semblable. © MYSTERY MACHINE.

made by .reed

_________________
To fight evil, one must know evil; one must journey back through time and find that fork in the road, where heroes turn one way and villains turn another.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

■ messages : 16 ■ monnaie : 35
■ pseudo : PSYCHO
■ célébrité : Bryden Jenkins

MessageSujet: Re: anya « Je rêvais, d'un autre monde.   Lun 4 Aoû - 8:23

A VOUS    

_________________
To fight evil, one must know evil; one must journey back through time and find that fork in the road, where heroes turn one way and villains turn another.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: anya « Je rêvais, d'un autre monde.   

Revenir en haut Aller en bas
 

anya « Je rêvais, d'un autre monde.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» L impression d appartenir a un autre monde...
» Un autre monde....
» Ah nostalgie... " L'autre monde de Caucau"
» poisson rouge et autre carpe toï
» Ballon ou autre engin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: WE ARE GOING HOME :: On Top of the World :: White Walls-