AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
N'oubliez pas de voter tous les deux heures → tops-sites

Partagez | 
 

 Go to Brazil { Brynjar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

■ messages : 138 ■ monnaie : 578
■ pseudo : LKD
■ célébrité : MARIE A.

MessageSujet: Go to Brazil { Brynjar    Sam 5 Juil - 18:43

Rio de Janeiro , Brésil. Je me retrouvais à plusieurs kilomètres de chez moi. J’arpentais les rues de Rio tranquillement alors que je n’avais qu’un paréo qui remplaçait à merveille une robe que j’aurais pu porter chez moi. Mon bikini rose était visible à l’œil vu la couleur blanche de mon paréo. J’appréciais les couleurs qui s’offraient à moi. Copacabana était un quartier sympathique de cette ville du Brésil. J’adorais l’endroit. J’étais émerveillée et c’était sans doute pour ça qu’à huit heures du matin je me baladais en savourant le soleil qui était si doux avec ma peau. Après avoir regardé l’endroit je me décidais de me rendre à la plage. Je ne savais pas si l’idée d’avoir accepté de venir ici était si bonne que ça, mais au final, je n’allais pas me poser un tas de question pour savoir si oui ou non j’avais eu raison de venir. Il fallait que je profite ! Alors une fois sur la plage j’enlevais mon paréo pour aller plonger dans l’eau sans même me poser une seule question sur ce que je pourrais trouver dans l’eau. J’ai une peur bleu des requins ! Mais comme toujours je ne devais pas y penser et je pourrais appréciais l’eau bonne sur mon corps. Je me laissais flotter dans l’eau alors que je fermais les yeux sous le soleil qui venait taper dedans. Je mordais ma lèvre en bougeant doucement les pieds. Je n’entendais rien avec l’eau qui bouchait mes conduits auditifs. Une impression d’être dans un bain géant alors que je commençais à chantonner une petite chanson.

Je m’étais laissée balader par la puissance des vagues jusqu’à sentir mes fesses se frotter au sable ! J’étais revenu au banc de sable sans même nager, je n’avais pas réalisé que le courant était aussi fort, sur le coup, j’aurais pu m’en aller au large sans même le voir ! Enfin, ce n’était pas le cas. Ce qui me fit un peu sourire. La plage commençait à se remplir petit à petit ,les surfeurs s’étaient éloignés pour surfer au loin et surtout loin des nageurs chiant qui traînaient dans l’eau ou encore des filles voulant dormir dans l’eau. Coupable. Je m’étais reposée j’avais eu du mal à dormir ! Il faut dire que je partageais ma chambre d’hôtel tout comme le lit avec une personne avec qui c’était compliqué. J’avais fini par le laisser dormir sans trop chercher à le faire bouger ! Il prenait toute la place dans le lit ! Il ne devait pas avoir l’habitude de dormir à deux sauf avec Lia. Oui, je parlais bien de Brynjar. Je me retrouvais ici avec lui à cause, grâce à Lia . Je ne savais pas trop quoi en penser et encore moins pourquoi avoir accepté pour le coup. Sans doute que Lia était une petite fille très persuasive avec son petit regard d’enfant triste désirant qu’on lui dise oui. Je reprenais mon paréo qui finissait par être mouillé avec l’eau de mon maillot de bain. Je quittais la plage pour rejoindre l’hôtel.

J’avais atteint ce dernier et je prenais l’ascenseur pour rejoindre notre chambre que je partageais avec Bryn’. Je repensais à toute cette situation qui restait assez compliqué. Je me rappelais la fois où j’avais reçu cette lettre m’annonçant que j’avais gagné au jeu de la caserne de ma ville. Je voulais bien surtout vu la destination mais le problème c’était que je n’y avais jamais mis les pieds et encore moins participé à ce jeu. Ce fût en voyant mon compagnon de route sur ce papier que j’avais fini par débarquer chez lui ! Le même papier en main et sans doute la même réaction jusqu’à ce que Lia nous explique ! Elle avait décidé de nous faire gagner tous les deux ! On était tous les deux seuls et s’étaient dit qu’y aller à deux seraient bien pour nous . Enfin, c’était une enfant, je n’allais pas lui en vouloir j’avais sans doute fait bien pire qu’elle. J’ouvrais la porte de la chambre et entrais dedans essayant de ne pas faire de bruit ne savant pas si le père de la petite était réveillé. J’allais vers la salle de bain.

_________________

∞  losing my breath.
we accept the love we think we deserve
Tu sais, quand on est jeune on a l’impression que tout est la fin du monde mais ce n’est pas vrai. Non, tout commence. Il se peut que tu tombes sur quelques autres gars comme ça, mais un jour tu vas en rencontrer un qui va te traiter de la façon dont tu mérites de l’être, tu seras pour lui le centre de l’univers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

■ messages : 339 ■ monnaie : 242
■ pseudo : Cal
■ célébrité : Freddie Stroma

MessageSujet: Re: Go to Brazil { Brynjar    Jeu 10 Juil - 17:38


∞ Go to Brasil

Sixteen & Brynjar



Le bruit de moteur de l’avion. L’air chaud, tout à coup, à l’aéroport. C’était comme entrer dans une forgerie, un changement de température qui écrasa littéralement Brynjar. Le sommeil, puissant, lourd, l’écrasant totalement. Le Brésil. Tout avait démarré de la façon la plus anodine : une fillette qui passait près d’inscriptions à un concours et poussée par sa malice et sa curiosité, elle décida de remplir deux formulaires aux noms de son père et de leur voisine. Et le hasard fit bien les choses ! Ils furent sélectionnés. Contre toute attente, Brynjar et Sixteen se retrouvaient, quelques temps plus tard, assis sur leur siège, volant droit vers le Brésil.

Brynjar avait longuement hésité entre récompenser sa fille pour son acte ou la punir. Il détestait l’idée qu’elle remplisse des formulaires en son nom ! D’un autre côté, sans ça, il ne pourrait clairement pas se balader sur les plages de Copacabana. Au final, il lui avait promis de l’emmener au zoo et à l’aquarium et dans tous ces endroits chiants qu’il évitait de fréquenter d’habitude. Toute contente, elle n’avait eu qu’une requête à son égard : qu’il soit gentil avec Sixteen. Brynjar soupçonnait la gamine d’avoir œuvré dans le but de les rapprocher. Elle avait de la suite dans les idées, Lia !

Quand Brynjar s’éveilla, la chaleur était nettement plus supportable. Étendant bras et jambes, il réalisa très vite qu’il était seul ... aucune trace de Sixteen. Cependant, il vit du coin de l’œil que quelques affaires de la jeune femme manquaient à l’appel, autrement dit, elle était sortie. Le jeune homme s’extirpa des draps fins qui pourtant, par cette chaleur, semblaient être insupportables. Il dégagea les jambes du monstre de draps qui les retenaient prisonnières et se dirigea vers la porte vitrée qui donnait sur un balcon. L’ouvrant à la volée, il prit un grand bol d’air et sortit un instant. Dehors, c’était déjà l’effervescence ! On riait, on parlait, on profitait. Brynjar s’en voulut presque d’avoir tant dormi ! Après tout, il y avait tellement de choses à faire ici ! Aussitôt, le blond abandonna le balcon, refermant la porte vitrée derrière lui et se dirigea vers la salle de bain.

Le concours, à la base, devait être prévu pour des amoureux ! Puisque tout semblait organisé de sorte qu’ils soient mis dans le genre de situation que seul un couple peut endurer ! Partager le même lit que Sixteen n’était pas désagréable à son goût, la jeune femme ne prenait pas beaucoup de place et il fallait l’avouer : elle sentait sacrément bon ! Avoir une douce odeur dans le nez en fermant les yeux, c’était toujours agréable. Le tout, dans cette chambre, était de trouver sa place. Pas facile quand on n’est pas un couple, justement. Brynjar aurait volontiers dormi en simple caleçon mais par respect pour Sixteen, il enfilait tout de même un t-shirt durant la nuit. Cette fois, il se débarrassa du t-shirt, le laissant trôner sur le carrelage de la salle de bain, vite rejoint par son caleçon. L’eau froide de la douche lui fit un bien fou ! C’était dingue le pouvoir d’une simple bonne douche bien fraîche. Mais soudain, un bruit l’interpella. Coupant aussitôt l’arrivée d’eau, il tira le rideau et tendit l’oreille. Plus rien. Étrange.

Tout se passa alors très vite. La porte pivota dans ses gonds tandis que Brynjar s’observait dans le miroir, occupé à essuyer les gouttes qui avaient perlé dans ses yeux. Ni lui ni Sixteen ne réalisa leur erreur à temps. Déjà, la jeune femme avait innocemment ouvert la porte et dans un réflexe totalement naturel, le blond s’était tourné vers elle. Totalement nu sous le regard de la jeune femme, Brynjar eut une sorte de bug. Durant une seconde, il resta debout à la fixer. Il y avait deux façons de réagir : mourir de honte ou assumer.  Brynjar opta pour la seconde, n’étant pas du genre à s’embarrasser aussi facilement. La porte s’était déjà refermée quand il releva les yeux. Ensuite, il lui fallut une minute de plus pour enfiler un caleçon, un t-shirt et un short puis pour sortir. Sourire gêné aux lèvres, il se massa la nuque maladroitement.

- Plus de secrets entre nous, maintenant ...

Plaisanter était-il la bonne option ? Brynjar ne connaissait pas assez Sixteen pour savoir si elle allait en rire ou au contraire, se refermer totalement comme une huître et rougir jusqu’à ce que mort s’ensuive. Il se dirigea vers la porte vitrée et l’ouvrit pour laisser entrer l’air qui lui caressa les cheveux mouillés. Tentant de continuer sur son élan, il enchaîna :

- Maintenant que t’as vu ce que je valais à poil ... la logique voudrait que tu me rendes la pareille !

Cette fois, il lui lança un regard clairement moqueur et pouffa de rire. Brynjar espérait simplement que le petit voyage sympa ne tournerait pas à l’exil cauchemardesque ...


code by PANIC!ATTACK

_________________
- it's where my demons hide -
Save some face, you know you've only got one. Change your ways, while you're young. Boy, one day you'll be a man. Oh, girl, he'll help you understand. Smile like you mean it.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

■ messages : 138 ■ monnaie : 578
■ pseudo : LKD
■ célébrité : MARIE A.

MessageSujet: Re: Go to Brazil { Brynjar    Lun 28 Juil - 10:44

J’avais toujours rêvé de voyager, mais il faut dire que niveau finance je n’avais jamais eu l’occasion d’aller aussi loin qu’à ce moment précis. Jamais je n’aurais  pensé  fouler le sable de cette célèbre plage de Copacabana. Impossible dans mes plus beaux songes d’y rêver, mais ma petite voisine avait  fait quelques choses d’extraordinaire, même si je me retrouvais avec son père dans cet endroit. Je me disais qu’au fond tout allait se passer pour le mieux, en tout cas j’espérais réellement éviter les disputes en tout genre pour profiter.  Il faut dire que l’endroit ne donnait pas réellement l’envie de se chercher, puis il n’y avait aucune raison de se disputer, sauf si lui ou moi prenions toute la place qu’on avait dans ce lit qu’on avait dû partager ensemble.

J’avais flâné et profité de l’eau tiède qui me laissait flotter à la surface tandis que le soleil me réchauffait  avec ses rayons. J’avais décidé de rentrer à l’hôtel espérant sans doute que Brynjar était déjà réveillé, j’étais incapable d’être silencieuse plus de quelques minutes... J’avais toujours été un moulin à parole ou alors une catastrophe ambulante, qui laissait des choses impensable se produire.  Je regardais partout dans cette gigantesque rue, les magasins étaient aux couleurs des équipes de foot les plus soutenus de tout le mondial.  Ce mélange de couleur me faisait apprécier encore plus cet événement qui avait tout de même comme but précis de réunir des personnes différentes en tout point et les laissant s’unir pour supporter un jeu. J’adorais le sport que ce soit le pratiquer ou encore le regarder.  

Je venais de rentrer dans la chambre qui ressemblait beaucoup plus à un petit loft qu’à une simple chambre. Je déposais mon sac de plage dès l’entrée sur le sol alors que sans réellement penser j’allais voir  dans le plus grand silence en direction de la salle de bain, je voulais me doucher et éviter de réveiller Brynjar.  J’arrivais à la porte de la salle de bain tournant la poignée, mais j’avais encore du monoi dans cette dernière qui fit glisser la poignée ronde dans ma main. Je prenais un bout de mon paréo et l’entoura autour de cette petite poignée pour enfin ouvrir la porte.  J’étais loin de m’imaginer ce qui allait se passer à cet instant, moi qui pensait  ne pas réveiller Brynjàr.

Je restais inexpressive devant Brynjàr qui venait de se retourner totalement nu devant moi.  Pourtant  tout se passait dans ma tête : regarde ailleurs, ne rougis pas , ne mord pas ta lèvre. Mission bien trop compliqué à mon goût ! Je pouvais sentir  ma lèvre  se coincer sous mes dents alors que mon regard avait d’ores et déjà observé des pieds à la tête le jeune blond avant de plonger mon regard dans le sien pour éviter de  le mater encore. Je venais de mater mon voisin et pas seulement en caleçon comme je pouvais le faire quand ce dernier prenait plaisir à sortir presque nu sur notre palier pour venir râler.  Je le laissais  s’habiller me tournant un peu l’air de rien pour observer le miroir, mais mauvaise idée son reflet y était encore, puis il fut enfin habillé et en état d’être vue.  Je rigolais un peu à sa remarque, c’était surement  mes nerfs qui venaient de lâcher.  Je me retournais pour le regarder prenant un petit air choquée à sa demande ! «  Hum qui sait ça pourrait arriver ! »  Autant rentrer dans son petit jeu. Puis, j’avais envie de dire que la réaction de Bryn me fit plaisir, il ne s’était pas renfermé, sinon nos vacances auraient été un véritable enfer.  Je m’approchais un peu de lui avant de dénouer  mon paréo on ne voyait pas mon maillot de bain. «  Qu’une fois et quelques secondes ! » J’avais un air plus que sérieux pourtant intérieurement je n’avais plus qu’une envie pouffé de rire.  Je lâchais le paréo me laissant en bikini face à lui. «  Ouai, non, je l’aurais pas fait ! » Je rigolais  doucement en le regardant dans les yeux avant de ramasser mon paréo noir.




_________________

∞  losing my breath.
we accept the love we think we deserve
Tu sais, quand on est jeune on a l’impression que tout est la fin du monde mais ce n’est pas vrai. Non, tout commence. Il se peut que tu tombes sur quelques autres gars comme ça, mais un jour tu vas en rencontrer un qui va te traiter de la façon dont tu mérites de l’être, tu seras pour lui le centre de l’univers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Go to Brazil { Brynjar    

Revenir en haut Aller en bas
 

Go to Brazil { Brynjar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Brazil la la la la la la la la ...
» Brésil - la Seleção
» Combi VW neuf
» Copa Libertadores da América 2018
» Tutorial : Regarder les match en streaming

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: BRAVE NEW WORLD :: All Around The World-